A la Une

3 Français condamnés à mort en Irak pour leur appartenance à Daech

Un tribunal irakien a condamné dimanche 15 mai trois citoyens français à la peine de mort pour avoir rejoint l’Etat islamique, a annoncé un responsable du tribunal.

Capturés en Syrie par les forces démocratiques syriennes, Kevin Gonot, Leonard Lopez et Salim Machou sont les premiers membres français de l’Etat islamique à avoir été condamnés à mort en Irak. Ils faisaient partie d’au moins 12 ressortissants français transférés de Syrie en février.

Ils ont 30 jours pour faire appel.

Auparavant, l’ Irak avait offert de juger des adhérents étrangers à l’Etat islamique dans le pays si leur gouvernement d’origine ne les rapatriait pas, à condition que la Coalition paie les frais de justice.

L’Irak a déjà jugé et condamné plusieurs centaines de membres étrangers de l’Etat islamique et d’autres sont en détention à Bagdad dans l’attente de leur procès.

En avril dernier, un tribunal a commué la peine de mort d’une femme allemande d’origine marocaine, la réduisant ainsi à une peine à perpétuité.