Actualités

50 enfants victimes d’abus sexuels sauvés par Interpol

Une opération coordonnée par Interpol contre la pédophilie, qui a débuté en 2017 avec le contrôle du contenu circulant sur Internet, a permis jusqu’à présent la libération de 50 enfants et a conduit à l’ arrestation de huit personnes en Thaïlande, en Australie et aux États-Unis.

Interpol a expliqué jeudi dans un communiqué que l’enquête sur le matériel trouvé dans cette opération, baptisée Blackwrist, à laquelle participent près de 60 pays, permettra de nouvelles arrestations.

Le réseau de pédophile, identifié pour la première fois sur darkweb, provient d’un site Web sur abonnement comptant près de 63 000 utilisateurs dans le monde.

En outre, selon les calculs de l’agence de police internationale basée à Lyon, une centaine d’enfants auraient été maltraités par ce réseau. L’enquête a débuté au début de 2017 avec la découverte de contenus sur le « darkweb », ou Internet caché, qui montrait des abus de onze enfants de moins de 13 ans sur une page Web nécessitant un abonnement et comptant 63 000 utilisateurs dans le monde entier.

 

 

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook