Actualités

Allemagne: l’AfD n’exclut pas de sortir de l’U.E en dernier recours

Le parti de droite conservatrice Alternative pour l’Allemagne (AfD) a prévu dans son programme pour les prochaines élections européennes que l’Allemagne abandonne, en dernier recours,le bloc de l’UE à moins d’une réforme en profondeur de ses institutions, comme le propose le parti. Sinon, l’Allemagne quitterait l’UE ou pousserait à «une dissolution ordonnée» de l’UE bloc en faveur d’un nouvel accord européen fondé sur les intérêts politiques et économiques des pays européens. 

L’AfD est le principal parti d’opposition au Parlement allemand à la suite de la grande coalition entre l’Union chrétienne démocrate (CDU) et le Parti social-démocrate (SPD). Les autres formations refusent, pour le moment, toute collaboration avec cette formation politique conservatrice et nationale. Elle ne pourrait donc appliquer son programme que si elle atteint la majorité absolue.

Le co-président de l’AfD Alexander Gauland s’était exprimé, dimanche dernier,  pour exiger un calendrier précis du départ de l’Allemagne de l’UE. « Je pense qu’il n’est pas intelligent de se présenter à une élection avec une demande trop exigeante », a-t-il déclaré aux 500 délégués présents au congrès de l’AfD à Riesa. « Si nos propositions fondamentales de réforme ne peuvent pas être finalisées dans le système européen actuel dans un délai raisonnable, nous estimons qu’il est nécessaire en dernier recours une sortie de l’Allemagne ou une dissolution ordonnée de l’Union européenne pour permettre la fondation d’une nouvelle communauté européenne basée sur le respect de nos intérêts mutuels et principalement axé sur les questions économiques « .

1
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite Allemagne: l’AfD n’exclut pas de sortir de l’U.E en dernier recours […]