proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

Arrestations arbitraires, fichage et maintien en garde à vue: les inquiétantes consignes contre les «gilets jaunes»

Le Canard enchaîné a révélé cette semaine un mail du parquet de Paris qui donne des consignes très inquiétantes aux forces de l’ordre, remettant gravement en cause les libertés individuelles, au sujet des gilets jaunes.

Dans cet email, on peut lire en substance que les policiers sont invités à ficher les gilets jaunes, les maintenir en garde à vue jusqu’au samedi soir ou dimanche matin de préférence, même si la police n’a pas suffisamment de charge pour les maintenir.

Voici quelques extraits relevés par le Canard enchaîné.

Si les policiers arrêtent quelqu’un par erreur, il faut «de préférence maintenir» l’inscription au fichier TAJ (pour traitement des antécédents judiciaires), même «lorsque les faits ne sont pas constitués».

Si la personne a été arrêté par erreur et qu’elle n’a pas participer aux manifestation, elle peut être maintenue «même si les faits sont ténus» et même s’il y a «une irrégularité de la procédure».

Autre élément inquiétant: un Gilet jaune gardé à vue ne serait relâché que «le samedi soir ou le dimanche matin» pour éviter qu’il ne vienne grossir «à nouveau les rangs des fauteurs de trouble».

1
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite Arrestations arbitraires, fichage et maintien en garde à vue: les inquiétantes consignes contre le… […]