International

Bombardement d’un centre de migrants en Lybie: au moins 44 morts

Au moins 44 personnes, possiblement beaucoup plus, ont été tuées dans le bombardement contre un centre de détention pour migrants situé au sud de Tripoli.

Ghassan Salamé a déclaré que l’attaque, apparemment perpétrée par des forces fidèles au chef de guerre Khalifa Haftar, « pourrait clairement constituer un crime de guerre, car elle aurait tué par surprise des innocents dont les conditions misérables les avaient obligés à se trouver dans cet abri ».

Au moins 130 personnes ont été blessées dans l’attaque du centre de détention de Tajoura, qui, selon le gouvernement de l’Accord national, soutenu par l’ONU, a été touché par deux frappes aériennes.

La plupart des morts seront des personnes détenues après avoir tenté de rejoindre l’Europe par la mer clandestine depuis la Libye.

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook