proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

Des maisons fabriquées en briques de plastique

maison écologique brique plastique argentine

En Argentine, une association récupère des bouteilles en plastique à travers différents points de collecte pour les écraser et fabriquer les briques qui serviront à construire des maisons. Avec vingt bouteilles en plastiques PET, Ecoinclusion annonce fabriquer une brique écologique. 

Sur le bord des routes, dans les décharges, dans les rivières, sur les plages, dans les montagnes, les plastiques occupent presque tous les espaces de notre quotidien. Très convoités dans certaines parties du monde, utilisés et jetés dans d’autres, ces matériaux dérivés du pétrole continuent à être produits sans solution à la question suivante: que peut-on faire avec autant de déchets? Les trois jeunes protagonistes de cette histoire ont une réponse: des maisons !

335 millions de tonnes de plastique produits dans le monde en 2016

Fabián Saieg, Leandro Miguez et Leandro Lima sont trois amis de Córdoba ( Argentine ), qui voulaient s’unir pour faire quelque chose pour leur pays.

En 2014, ils ont eu l’idée de concevoir un projet qui contribuerait au recyclage des tonnes de plastique produites quotidiennement en Argentine. Et c’est ainsi que son ONG, Ecoinclusión, est née , un projet dans le cadre duquel ils utilisent des bouteilles en plastique broyées pour construire des maisons dans des quartiers pauvres.

Selon Greenpeace , la création de plastiques a considérablement augmenté au cours des 50 dernières années. Il y a deux ans, en 2016, la production mondiale atteignait 335 millions de tonnes. 12 millions de bouteilles en plastique sont jetées chaque jour en Argentine . L’une des premières actions de cette ONG a été de placer des points de collecte afin que les gens puissent y déposer leurs bouteilles.

Depuis que le projet a commencé à fonctionner, Saieg, Miguez et Lima ont reçu plusieurs récompenses. L’une des plus importantes leur a été remise l’année dernière: ils ont reçu le prix de 250 000 $ au concours régional de Google.org . La membre du jury Rigoberta Menchú, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1992, a apprécié leur engagement envers la communauté.

Si le projet semble intéressant sur le papier, la construction d’une maison « test » démontrant la solidité et la fiabilité de ce nouveau matériau écologique ne semble pourtant pas avoir été réalisée.