BANDEAU LIVRE Pensées interdites chronique france baillonnee remigration essai critique progressisme communautarisme islamisme feminisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Castaner cède (déjà) aux revendications des policiers

Après seulement une journée de protestation, Christophe Castaner accepte la majorité des revendications des policiers. Les gilets jaunes auront attendu près d’un mois sans obtenir pleinement satisfaction.

Après avoir brandi la menace de fermeture de commissariats, l’intersyndicale Police a obtenu gain de cause auprès du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Les policiers bénéficieront d’augmentation de leur pouvoir d’achat, sous forme de prime et d’augmentation de salaire.

Selon le syndicat, l’augmentation des salaires sera ensuite graduelle et devrait aboutir au bout d’un an à une hausse en moyenne de 120 euros net par mois pour les gardiens de la paix et pouvant aller jusqu’à 150 euros pour les plus hauts gradés.

Deux poids deux mesures ?

Si la protestation des citoyens en gilet jaune a mis de nombreuses semaines avant de recevoir l’attention du gouvernement, les policiers n’auront finalement attendu qu’une seule journée pour obtenir gain de cause. C’est également le cas des transporteurs qui avaient obtenu satisfaction sur leurs revendications quasiment immédiatement après avoir brandi la menace d’une grève au lendemain des manifestations du 1er décembre.

Quel impact sur les finances publiques ?

Le coût pour les finances publiques de cette valorisation salariale n’a pas été communiqué par le gouvernement. Après avoir lâché du lest sur les revendications des gilets jaunes, qui coûte à peu près 10 milliards d’euros à l’Etat et aux contribuables, ce nouveau geste envers les policiers aura également des conséquences sur les finances publiques, dont le montant n’a pour l’heure pas été communiqué. Cependant, Castaner a déclaré à la mi-journée qu’il devrait avoisiner les 70 millions d’euros.

Cette situation paradoxale démontre que l’ensemble des mesures prises par l’exécutif pour réduire le déficit et la dette se sont enfermées dans un piège. Contraint d’opérer à ce recul stratégique face aux protestations, le Gouvernement accepte paradoxalement de creuser davantage le déficit que toutes ces mesures d’austérité devaient contribuer à réduire.

2 thoughts on “Castaner cède (déjà) aux revendications des policiers

  1. Ping : Free UK Chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pensées interdites gregory roose pop ump amazon boutique dedicace remigration islam grand remplacement progressisme feminisme communautarisme

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !