campagne de don 2020 adoxa financement aide soutien actif soutenir presse alternative reinformation independant journalisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Colloque 2020 : la nature comme socle. Pour une écologie à l’endroit

L’idéologie libérale-libertaire étend aujourd’hui ses ravages : elle arraisonne la nature et défigure sans pitié notre monde au nom de la logique marchande, tout en promouvant une écologie mondialiste délirante, déterminée à culpabiliser les Européens, pour mieux « déconstruire » leur identité et leurs traditions. Les mêmes fanatiques appellent aujourd’hui de leur vœux une gouvernance globale destinée à « sauver la planète », tout en souhaitant l’avènement d’une société éclatée, où des individus sans racines pourront s’affranchir des déterminismes biologiques ou des liens héréditaires, culturels et historiques.

L’heure est venue de remettre l’écologie à l’endroit. Prendre la nature comme socle, c’est recon­naître la diver­si­té du monde : la dif­fé­rence des sexes, la plu­ra­li­té des peuples et des cultures, la varié­té des pay­sages. C’est recon­naître les lois de la filia­tion. C’est consen­tir à rece­voir et à don­ner la vie. Entre chaque peuple et la terre qu’il habite existe un lien immé­mo­rial : la nature est le socle de notre iden­ti­té, le lieu où se dévoile notre vision du sacré et l’espace au sein duquel s’ordonne notre cité.

Les peuples d’Eu­rope sont por­teurs d’un héri­tage bio­lo­gique et cultu­rel par­ti­cu­lier. Ils sont fon­dés à vou­loir trans­mettre cet héri­tage dans le cadre civi­li­sa­tion­nel qui est le leur, notam­ment à tra­vers l’ins­ti­tu­tion de la famille, gar­dienne de la mémoire et de l’hé­ré­di­té.

Les peuples euro­péens ont évo­lué dans un espace géo­gra­phique don­né, au milieu d’un cer­tain type de nature qui les a ins­pi­rés, et qui conti­nue de déter­mi­ner leur être pro­fond, y com­pris dans sa dimen­sion sau­vage où le sacré se donne à voir et à éprou­ver : c’est au milieu de cette nature que nos plus grands artistes ont per­çu la pré­sence du divin, et l’ont ren­due mani­feste dans leurs œuvres.

Les peuples euro­péens ont ordon­né, habi­té cet espace de manière créa­trice, mode­lant cet envi­ron­ne­ment natu­rel selon leur génie propre. Il nous faut aujourd’hui nous réap­pro­prier une manière spé­ci­fi­que­ment euro­péenne de façon­ner notre envi­ron­ne­ment : nous ne défen­dons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend.

Venez nom­breux au col­loque 2020 de l’Institut ILIADE !

One thought on “Colloque 2020 : la nature comme socle. Pour une écologie à l’endroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

journal-censure-reseaux-sociaux-facebook-twitter-avia-haine-coq-enchainé-gregory-roose-journal-mensuel-telecharger-gratuit

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !