La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions
Sciences et Technologie

Des couverts jetables à base de… pomme de terre pour protéger l’environnement

Plusieurs millions de tonnes de déchets plastiques polluent l’environnement chaque année, et les plastiques jetables ou à usage unique sont un facteur déterminant du problème. En réponse, un étudiant de Göteborg a pu trouver la solution au problème avec « Potato Plastic », une alternative respectueuse de l’environnement à l’utilisation de plastique jetable dans l’industrie du fast-food.

« Nous fabriquons des couverts en plastique jetables capables de polluer la nature pendant 450 ans, alors que leur durée d’utilisation réelle est d’environ 20 minutes, puis ils se retrouvent dans l’environnement et causent des dommages à des générations entières ».

La consommation excessive de plastique fait partie des principaux problèmes environnementaux de notre époque, mais les « plastiques de la pomme de terre » de Pontus Törnqvist pourraient aider à le résoudre.

Le designer suédois, âgé de 24 ans, a créé une ligne de sacs et de couverts à base de pomme de terre, d’eau et de glycérine. Résistants et souples comme les couverts en plastique normaux, ils ne polluent pas et peuvent même être mangés.

Actuellement, la fécule de pomme de terre est déjà utilisée dans les industries pharmaceutique et cosmétique, pourquoi ne pas l’introduire également dans la production de plastique? L’idée de Pontus Törnqvist a déjà attiré l’attention puisqu’il est lauréat du prix James Dyson 2018.

 Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Adoxa est un nouveau média d’information généraliste. Pour vous proposer un contenu de qualité et régulièrement mis à jour, vos dons nous sont essentiels. Si notre ligne éditoriale et nos publications vous plaisent, n’hésitez pas à nous soutenir!

Soutenir aDOxa infos

La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de