proposer un article pour Adoxa infos
Religions

Des voiles islamiques pour filles en vente dans un grand magasin

La vente de hijab comme uniforme scolaire pour filles dans la chaîne britannique Marks & Spencer a soulevé la polémique au Royaume – Uni et les critiques de certaines associations britanniques.

Dans sa section « Essentials for school », la chaîne de vente au détail propose, à travers son site web, ce vêtement islamique qui couvre la tête et les épaules, en noir et bleu foncé.

Alan Smithers, directeur du Centre de recherche sur l’éducation et l’emploi (CEER) de l’Université de Buckingham, a déclaré à The Telegraph que ces grands magasins « réagissaient visiblement au marché » en proposant ce produit.

« Malgré tout, je suis surpris que les hijabs fassent partie de l’uniforme scolaire, car nous espérons que les écoles vont promouvoir une société intégrée avec des valeurs communes. Le hijab tend à séparer les enfants », a déclaré Smithers.

Une forte demande des écoles

Un porte-parole de la chaîne de grands magasins a indiqué aux médias que ses magasins « fournissent des uniformes sur mesure à 250 écoles à travers le pays ».

Ils nous disent de quels articles ils ont besoin dans leur liste d’uniformes scolaires. Cette année, plusieurs écoles ont demandé l’option du hijab

Maajid Nawaz, fondateur du groupe de réflexion anti-extrémisme Quilliam, a critiqué la décision sur Twitter.

Elles ont le droit de choisir le bénéfice devant les valeurs, mais nous avons également le droit de leur reprocher de le faire. On dit aux filles qu’il est impudique de montrer leurs cheveux

Le communautarisme au Royaume-Uni fragmente la société et cristallise les tensions. La diffusion du hijab pour les petites filles scolarisées ne peut que les exacerbées.