La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions
Education

Face à une école qui se désagrège, des enseignants se mobilisent

Le jeudi 18 octobre,un élève de Première du lycée Edouard Branly à Creteil a braqué sa professeur en plein cours avec un pistolet (factice) pour qu’elle le note présent alors qu’il était arrivé en retard.

Neuf jours auparavant, c’était un rapport secret des renseignements dévoilé par Europe 1 qui faisait état de la percée de l’islamisme à l’école, évoquant des situations toutes plus inacceptables et inquiétantes les une que les autres et signalées plus de trente fois par jour par les enseignants sur la plate-forme dédiée mise en place par l’Éducation Nationale.

L’École n’est malheureusement pas à l’abri du processus de désagrégation et d’ensauvagement de la société. Elle en est même souvent la première victime. Tout ceci a évidemment des conséquences terribles sur la qualité de l’enseignement et nos résultats à l’échelle internationale où la France ne cesse de perdre des places.

Le Forum École et Nation est pleinement conscient de ces graves problèmes et souhaite y remédier. Il s’agit d’un espace de réflexion et de proposition pour le redressement du système éducatif français composé d’enseignants et de parents d’élève très actif : communiqué de presse, articles d’analyse, fiches de lecture, conférence dans de nombreux départements, passages média…

Plus que jamais, nous demeurons attachés à une école républicaine, de l’autorité, de le l’exigence, du savoir, seule garante de la cohésion de la nation. Nous faisons nôtre cette citation de Jules Simon, homme politique et philosophe de la IIIème République : « Le peuple qui a les meilleures écoles est le premier peuple. S’il ne l’est pas aujourd’hui, il le sera demain ».

Histoire, Droit, Politique, Ecole

Homme politique, enseignant, diplomé de Sciences politiques. Gaulliste orthodoxe.

 

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de