campagne de don 2020 adoxa financement aide soutien actif soutenir presse alternative reinformation independant journalisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Il faut recréer un baccalauréat véritable

Dans la débâcle de la patrie livrée, le poste le plus humiliant — à moins d’être totalement inconscient ou cynique —, est celui de ministre de l’Éducation nationale. Il sera de plus en plus évident avec le temps que les deux crimes concomitants : la destruction de l’École et des systèmes de transmission d’une part, l’invasion organisée d’autre part, le changement de peuple et de civilisation, le génocide par substitution, procèdent des mêmes mécanismes industriels, techniques, économiques et financiers : ceux des industries de l’homme et du remplacisme davocratique, qui exigent une humanité interchangeable et liquéfiée, hébétée.

En temps de coronavirus, le baccalauréat sera donné “en contrôle continu”, apprend-on. Il y a beau temps qu’il était devenu une farce sinistre, voici qu’il devient une farce de farce, une fiction de fiction, bien adaptée en cela au négationnisme de masse qui est l’essence du système remplaciste. L’occasion serait belle de récréer, en marge de la pauvre caricature survivante, un examen véritable, sur le fondement du triple volontariat : des maîtres, des parents d’élèves et des élèves eux-mêmes. Certes n’obtiendraient le diplôme qu’un ou deux pour cent des candidats, probablement, mais cette résurrection par sécession interne serait parfaitement conforme à la politique des sanctuaires que le CNRE préconise en tant de domaines, et notamment pour l’École, justement.

2 thoughts on “Il faut recréer un baccalauréat véritable

  1.  » Il faut recréer un baccalauréat véritable  »

    Pour l’instant nous en sommes à des années lumière car tous les moyens de l’éducation nationale et tous les objectifs ont été concentrés pour être taillés sur mesure pour les occupants Africains :

    1- Modification des programmes d’histoire pour : « ne pas froisser l’occupant africain »

    2- Zones Education Prioritaires : Deux fois plus de profs pour l’occupant que pour vos enfants, classes de 15 là où vos enfants sont jusqu’à 32 par classe
    + accès aux langues mortes pour l’occupant
    + enseignement de l’arabe pour favoriser le blédard
    + méthode syllabique pour l’occupant, méthode globale pour vos enfants
    + quotas réservés à l’occupant africain (grandes écoles et fac)
    + quotas d’emplois réservés à l’occupant africain dans l’administration
    + de profs, + de surveillants + de moyens pour l’occupant africain des zones occupées que pour le Gaulois des zones Françaises.

    Revenir à un « vrai BAC » sans éradiquer ce qui est décrit ci-dessus c’est faire de nos enfants les grands perdants, comme d’habitude …
    Il faut commencer par détruire ce système de discrimination des enfants Gaulois .

    Ajoutez à cela que 90% des profs sont des africanolâtres et islamolâtres collabos ultra-actifs avec l’occupant par idéologie et que ces 90% sont capables de TOUT pour favoriser l’occupant, y compris le surnoter.
    (y compris dans le privé VIP pour lequel j’ai travaillé et duquel je suis parti tant je me sentais dans une antenne du PCF )

  2. « La Grèce met en quarantaine un deuxième camp de migrants après la confirmation d’un cas de coronavirus »

    (reuters.com/article/us-health-coronavirus-greece-camp/greece-quarantines-second-camp-after-coronavirus-case-confirmed-idUSKBN21N06B?feedType=RSS&feedName=worldNews)

    Comme nos politichiens corrompus laissent encore entrer les migrants, et/ou disséminent les occupants de la Grèce dans toute l’europe cela porte un nom : Attaque par arme bactériologique délibérée en pleine période de pandémie mondiale.

    C’est un acte de guerre, haute trahison qui doit être punie selon les lois de la guerre !
    J’exagère ?
    Macron a parlé de guerre et a mis en place un état de droit exceptionnel relevant de la guerre => Les mots ont un sens !

    Disséminer, laisser des gens disséminer ou favoriser la dissémination, est un acte de guerre POINT.

Laisser un commentaire

la france puissance musulmane livre remigration islamisation islam probleme anticipation analyse connaissance gregory roose maurice landrieux

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien. Merci !