La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions
Actualités

J. 0 2018: L’Espagne accueillera des athlètes kosovars… mais ne reconnaît pas l’indépendance de la province serbe du Kosovo

L’Espagne accueillera, au cours de l’hiver 2018, les 23e Jeux olympiques d’hiver. L’occasion pour le gouvernement de la péninsule ibérique d’entamer une mini-crise diplomatique sur fond de non-reconnaissance du Kosovo.

Le gouvernement espagnol a annoncé mercredi que la participation des athlètes kosovars aux compétitions olympiques qui se dérouleront en Espagne dans quelques mois, l’octroi de visas lorsqu’ils ont été demandés, conformément à la Charte olympique, l’utilisation des symboles, du drapeau et de l’ hymne du Kosovo n’amorcent aucun changement de position diplomatique ni politique sur la non-reconnaissance de l’indépendance du Kosovo par l’Espagne.

Le ministère des Affaires étrangères, « compte tenu de la déclaration du Comité international olympique et du Comité olympique espagnol » sur la participation d’athlètes kosovars à des compétitions olympiques en Espagne, a déclaré dans un communiqué qu’il n’y avait eu aucun changement dans la position espagnole vis-à-vis de la province sécessionniste serbe.

En outre, les Affaires étrangères ont démenti « les affirmations réitérées par un haut responsable du Comité international olympique » , selon lesquelles l’Espagne aurait nié l’octroi de visas aux athlètes kosovars ayant récemment participé au Championnat du monde de karaté à Madrid, étant donné qu’ils n’ont pas été sollicités.

Fake news olympique

Le ministre Josep Borrell déposera une plainte officielle auprès du CIO « pour ces fausses informations émanant d’un haut responsable du CIO, ce qui est sans fondement, et transmettra au gouvernement espagnol le profond malaise que ces déclarations ont causé », conclut le communiqué.

L’Espagne, qui doit gérer les menaces séparatistes de plus en plus affirmées de la Catalogne, n’a en effet pas beaucoup apprécié cette « fake news » émanant du comité olympique et le conséquences qu’elle a entraîné sur le plan diplomatique.

Politique, Écologie, Collapsologie, Identité, Islam, Société

Directeur de la publication d’Adoxa ● Libéral-conservatisme | Identité | Résilience territoriale. 

                                                                      

                                                                                 Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Adoxa est un nouveau média d’information généraliste. Pour vous proposer un contenu de qualité et régulièrement mis à jour, vos dons nous sont essentiels. Si notre ligne éditoriale et nos publications vous plaisent, n’hésitez pas à nous soutenir!

Soutenir aDOxa infos

La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de