Actualités

La France interdit plusieurs implants mammaires potentiellement cancérigènes

L’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM) a interdit la distribution, la publicité, le marketing et l’utilisation d’implants mammaires macrotexturés et polyuréthane après la  » forte augmentation depuis 2011 du nombre de cas » lymphome anaplasique à grandes cellules associé « .

Comme l’a annoncé l’agence dans une résolution, après des échanges avec la société Allergan le 15 mars, la France a décidé de restreindre l’utilisation de ces produits, mais ne demande pas le retrait de ceux qui ont déjà été utilisés sur des patients. Il s’agirait d’un principe de précaution, ce que certains patientes ont du mal à accepter, étant contraintes de vivre avec ce risque.

La liste des implants mammaires retirés comprend 17 produits d’Allergan, Arion, Nagor, Sebbin, Eurosilicone et Polytech.