A la Une

Le boxeur « gilet jaune » Christophe Dettinger dormira en prison jusqu’à son procès

Christophe Dettinger était jugé en comparution immédiate hier en fin de journée pour avoir agressé deux gendarmes samedi lors de l' »acte VIII » des Gilets jaunes à Paris. L’ancien boxeur professionnel, qui avait reçu un important soutien populaire après cette agression, a été écroué dans l’attente de son procès, renvoyé au 13 février.

Je regrette mes actes. (…) Quand je vois ces images, je ne suis pas fier de moi

Ce père de trois enfants au casier judiciaire vierge était jugé hier en comparution immédiate. L’homme de 37 ans, qui avait demandé un délai pour préparer sa défense, a, été placé, conformément aux réquisitions du parquet, sous mandat de dépôt par le tribunal correctionnel afin d’ « empêcher la réitération des faits et une soustraction à la justice ». 

Christophe Dettinger s’était rendu de sa propre initiative à la police et a un casier judiciaire vierge. Loin d’être clémente avec cet homme qui a regretté et reconnu avoir fait une erreur, la justice a décidé que sa place était en prison dans l’attente de son procès qui se tiendra le 13 février prochain.

On avait pas de raison de le placer en détention. C’est une immense déception

L’avocat de l’ancien boxeur, maître Vigier, regrette que le juge n’ait pas retenu l’ensemble des critères justifiant la remise en liberté de son client.  » On aurait pu l’interdire de manifester si l’on avait peur que les choses puissent à nouveau dégénérer ».

Les « gitans » bientôt dans la rue ? 

Suite à cette incarcération, plusieurs messages vidéo ont été diffusés sur les réseaux sociaux, dont l’un est particulièrement menaçant. Un homme au visage dissimulé, se réclamant de la « communauté » des gitans, des gens du voyage, menace le ministre de l’intérieur de représailles si Christophe Dettinger, qui ferait manifestement partie de cette communauté, n’est pas libéré de prison d’ici vendredi.

Tu vois castaner […] faire les manifestations pacifiquement, c’est très dur pour nous, on y arrive pas. Le gitan que t’as pris là, s’il est pas dehors vendredi, samedi tu vas avoir affaire à nous. 

« Et en même temps », Alexandre Benalla, qui avait frappé des manifestants en se faisant passer pour un policier, est toujours libre de ses mouvements. Même traitement pour le commandant de police, qui avait violement agressé plusieurs gilets jaunes en marge de la manifestation de samedi. 

2
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] rue samedi prochain pour en découdre avec les policiers ? Suite à l’incarcération de Christophe Dettinger, ce gilet jaune, ancien boxeur professionnel qui avait agressé des gendarmes lors de l’acte […]

trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite Le boxeur « gilet jaune » Christophe Dettinger dormira en prison jusqu’à son procès […]

telecharger-recevoir-journal-clandestin-pdf-imprimer-coq-enchaine-gregory-roose-metapolitix-gratuit-