envoyer-information-proposer-article-bandeau-pub-adoxa-media-alternatif-reinformation-droite

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Le cardinal Barbarin jugé pour avoir dissimulé les abus d’un prêtre pédophile qui a fait 70 victimes

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, comparaît ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur des mineurs.

Ces exactions avaient été commises il y a plus de 25 ans par un prêtre pédophile qui dirigeait une paroisse dans son diocèse.

Philippe Barbarin, 68 ans, assiste à l’audience qui a débuté vers 9 h 30 ce matin aux côtés de cinq autres responsables de l’église et qui se poursuivra jusqu’à mercredi prochain.

Les six prévenus sont accusés de ne pas avoir signalé les agressions sexuelles commises entre les années 1970 et 1990 par Bernard Preynat sur des enfants, des scouts, sur lesquels il avait autorité alors qu’ils étaient au courant des faits.

Les premiers procès se sont tenus en mai 2015 et ont abouti à la création d’une association, La parole libérée, qui a servi de plate-forme de médiation.

Cela a également permis d’approfondir l’enquête sur les violences sexuelles commises par Preynat sur des enfants sous sa garde dans des camps de scout et d’établir une liste de plus de 70 victimes présumées. Dans la plupart des cas pour lesquels Preynat n’a pas encore été jugé, les faits étaient déjà prescrits.

Les six accusés risquent des peines pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

En France, deux évêques ont déjà été condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir dissimulé les comportements pédophiles de prêtres. Le premier en 2001 à trois mois de prison avec sursis et le second en novembre 2018 à huit mois de prison avec sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

top 30 des personnalités VRAIMENT préférées des Français- classement pas jdd -adoxa - voter - sondage - 2019homme femmes droite