Actualités

Le compost humain, une pratique légalisée aux États-Unis

BIOÉTHIQUE – Le gouverneur de Washington, Jay Inslee, a signé mardi une loi qui fait de son État le premier aux États-Unis à autoriser le « compost humain », un processus de décomposition accéléré qui transforme les corps humains en terres fertiles en un mois.

Cette pratique, qui scandalise de nombreux observateurs, a été déclarée vertueuse par Katrina Spade, fondatrice et PDG de la société Recompose. C’est elle qui a apporté l’idée au gouverneu que si tous les résidents de Washington optaient pour la recomposition après leur mort, « nous économiserions plus d’un demi-million de tonnes métriques de C02 (dioxyde de carbone) » en seulement 10 ans « .

Selon Spade, cette quantité de CO2 équivaut à l’énergie requise par 54 000 foyers par an.

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook