Soutenir aDOxa
Tribunes

Le coup d’Etat des juges

Il y a plus de 20 ans, Eric Zemmour publiait un livre au titre évocateur, Le Coup d’Etat des juges.

A cette époque, le célèbre auteur faisait exclusivement référence aux méfaits d’une partie des juges français, sous l’influence notamment du Syndicat de la magistrature, mais aussi aux dérives du Conseil constitutionnel constatées depuis la présidence Badinter.

Désormais, c’est à l’échelle européenne que se noue une alliance particulièrement nocive entre technocrates et magistrats.

Après la Pologne et la Hongrie, la Roumanie se trouve désormais dans le collimateur de Bruxelles pour avoir simplement pris des décisions politiques remettant la justice dans le droit fil de sa légitimité démocratique.

Les technocrates de Bruxelles et les lobbies qui les inspirent rêvent d’une justice qui ne serait plus rendue « au nom du peuple français » ou de tel autre peuple européen, mais au nom d’une rationalité supérieure dont ils s’estiment dépositaires.

Ce coup de force de groupes n’ayant pas la moindre légitimité démocratique est insupportable pour nos peuples, illégitime à l’égard des fondements de la démocratie.

Dans la reconquête démocratique et nationale qui se dessine, les juges devront être remis à leur véritable place : celle qui consiste à rendre la justice, et nulle autre.

Gilles Lebreton

Rédac chef d’aDOXA ● Libéral-conservatisme | Identité | Résilience territoriale

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de