proposer un article pour Adoxa infos
Actualités

Le Danemark va déplacer les criminels étrangers sur une île

Le Parlement du Danemark a approuvé jeudi le budget pour le prochain exercice 2019. Des comptes qui incluent une proposition de déménagement dans une petite île danoise des criminels étrangers.

Le plan de l’exécutif danois a été critiqué par les responsables des droits de l’homme des Nations Unies et est considéré par certains observateurs comme un exemple de la position de plus en plus fermée du Danemark sur l’immigration.

« Les gens pensent que ce n’est pas la solution aux vrais problèmes » , a déclaré Mikael Smed, maire de la municipalité de Vordingborg, dans lequel l’île est située.

L’île éloignée qui doit être utilisée s’appelle Lindholm et a été utilisée jadis comme laboratoire et comme crématorium par des experts scientifiques qui étudient la grippe aviaire et d’autres maladies contagieuses.

[amazon_link asins=’2268100642,2259259502,2226320075,2226254757′ template=’ProductGrid’ store=’adoxa-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e51537a7-09ee-11e9-8f6d-0ba71bc99fb1′]

Le gouvernement danois prévoit de localiser sur l’île jusqu’à 100 criminels étrangers condamnés mais ne pouvant être expulsés vers leur pays en raison du risque de torture ou d’exécution.

Cette mesure d’éloignement des migrants criminels dans une petite île et donc finalement une mesure humanitaire qui empêche ces délinquants en puissance d’être exécutés dans leur pays d’origine.

Pourtant, elle est sévèrement critiquée par le concert des bonnes âmes droit-de-l’hommistes.