proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

Le mouvement des « Gilets jaunes» se propage au Liban

BEYROUTH – Des centaines de Libanais en gilet jaune ont protesté dimanche contre la détérioration de la conjoncture économique, alors que la colère populaire monte contre les politiciens dans l’impasse pour former un nouveau gouvernement depuis mai 2018.

Les manifestants se sont dirigés vers le siège du gouvernement dans le centre de Beyrouth, portant des pancartes appelant à la fin de l’impasse politique et de la corruption. Plusieurs manifestants portaient les gilets jaunes en écho au mouvement des gilets jaunes Français.

L’appel aux manifestations a également commencé sur les réseaux sociaux, certains utilisant le symbole d’un gilet jaune avec un cèdre, un symbole national qui apparaît sur le drapeau du pays.

Les manifestations se sont multipliées ces dernières semaines, les responsables politiques rivaux n’ayant pas réussi à former un nouveau gouvernement à la suite des élections législatives de mai.

Les gilets jaunes Libanais « ne représentent aucun parti politique »

Les manifestants, qui ont affirmé ne représenter aucun parti politique, ont réclamé l’amélioration des soins de santé, la création d’emplois et la fin de la corruption.

«Nous voulons un gouvernement», a crié un manifestant à un journaliste de télévision.

L’équilibre du système politique libanais est assez fragile. Les factions religieuses partagent le pouvoir pour maintenir un équilibre délicat des années après la fin de la guerre civile dans le pays, en 1990.

Mais les politiciens sont divisés, entre autres problèmes, sur la guerre en Syrie voisine, prenant souvent des décisions paralysantes au Liban.