campagne de don 2020 adoxa financement aide soutien actif soutenir presse alternative reinformation independant journalisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

L’écologie doit s’opposer à l’immigration massive

TRIBUNE – Et si l’écologie était un moyen de faire renaître nos identités ? Le “jour d’après”, l’écologie devra protéger le cadre naturel de l’homme en s’opposant aux excès de la mondialisation et à l’immigration massive, avance l’essayiste Grégory Roose.

L’appel d’Emmanuel Macron à se réinventer pour construire « le jour d’après » a fait réagir toute la classe politique, jusqu’à en réveiller ses fantômes : l’ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg souhaite « une reconstruction écologique ». Mais comment imaginer la naissance d’un nouveau monde avec ceux qui ont participé à détruire l’ancien ? Pour que cette reconstruction ait lieu, il faut changer de cap, redéfinir notre rapport à la nature.

L’écologie de gauche contribue à dissoudre ce que nous sommes. Elle agite en permanence la menace de l’apocalypse climatique, reléguant l’homme à sa condition primaire d’esclave des éléments, cultive l’idéologie alter-mondialiste, vêtue de son uniforme « dreadlock-sarouel-poils sous les bras », impose de nouvelles radicalités alimentaires jusqu’à en faire un mode de vie, prétexte la crise des « réfugiés climatiques » pour alimenter leur rêve de société ouverte, transnationale, en accueillant en masse des migrants, en réalité économiques, dont on ne connaît rien du parcours mais qu’ils s’enivrent à auréoler de candeur et de vertu au seul motif de leur…

Lire la suite dans Valeurs actuelles…

Laisser un commentaire

la france puissance musulmane livre remigration islamisation islam probleme anticipation analyse connaissance gregory roose maurice landrieux

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien. Merci !