BANDEAU LIVRE Pensées interdites chronique france baillonnee remigration essai critique progressisme communautarisme islamisme feminisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Les femmes immigrées font plus d’enfants que les françaises selon l’Insee

Les femmes des immigrés font en moyenne 0,8 enfants de plus que les Françaises. Par ailleurs si la fécondité des Françaises diminue, celle des femmes immigrées et stable.

Dans un rapport publié par l’INSEE le 13 décembre, cette information importante n’a pas pourtant pas été relayée dans les grands médias.

Elle a cependant un impact significatif sur le renouvellement des générations et la pérennité de notre civilisation occidentale.

En effet, sur le site de l’Insee, on peut lire que la fécondité diminue légèrement en France depuis 2015. Cette baisse est générale : elle n’est pas centrée sur une classe d’âge en particulier. Tous les niveaux de vie sont concernés. La baisse de la fécondité touche aussi bien les femmes qui n’avaient pas encore d’enfant que celles qui en avaient déjà.

Le communiqué précise qu’elle ne concerne toutefois pas les immigrées, dont la fécondité reste stable.

La fécondité des immigrées est en moyenne plus élevée que celles des non immigrées.

D’après les taux de fécondité par âge estimés en 2015 et en 2016, elles ont environ 0,8 enfant de plus par femme que les non immigrées.

Ce phénomène est en partie lié à l’effet de l’immigration, qui décale souvent les naissances après l’arrivée dans le pays d’accueil conclut l’étude.

One thought on “Les femmes immigrées font plus d’enfants que les françaises selon l’Insee

  1. Bonsoir

    Une info lue sur les réseaux sociaux : 31,5% des bébés nés en 2017 et en France ont au moins un parent immigré. Confirmez-vous ?

    Merci !

    HD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pensées interdites gregory roose pop ump amazon boutique dedicace remigration islam grand remplacement progressisme feminisme communautarisme

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !