proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

Macron annonce 500 millions d’euros d’aide à l’Afrique

macron offre 500 millions d euros a l afrique en plein crise des gilets jaunes

La France va offir son aide contre le terrorisme au Sahel à hauteur d’un demi-milliard d’euros. C’est une information qui est passée complètement inaperçue en France, en pleine séquence de manifestations des gilets jaunes. Un sacrifice budgétaire qui aurait été bien utile pour revaloriser le pouvoir d’achat des Français qui manifestent leur souffrance depuis près d’un mois. 

L’ Union européenne et la France ont annoncé un financement de 1,3 milliard d’euros pour la lutte contre les groupes armés dans les pays d’Afrique du Sahel, aux prises avec des groupes terroristes. Neven Mimica, commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, a déclaré jeudi à l’UE lors d’une conférence en Mauritanie que l’Union européenne avait annoncé une contribution de 800 millions d’euros.

La France pour sa part « investira 500 millions d’euros au service des priorités » du G5 Sahel , a ajouté le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Un montant qui ne sera donc pas réinvesti dans l’économie française pourtant en difficulté. 

L’alliance G5 sahel, composée du Niger , Burkina Faso , Tchad , Mali et la Mauritanie, a des difficultés à contenir les groupes armés dans cette région désertique peu peuplée. Traversant l’Afrique centrale et occidentale, la région du Sahel est un foyer d’anarchie, d’insécurité et d’appauvrissement, beaucoup d’habitants vivant dans un état de pauvreté permanente.

S’exprimant lors de la séance d’ouverture de la conférence, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé la communauté internationale à agir et à investir dans des projets de développement.

Le terrorisme, la criminalité transfrontalière, le trafic de drogue et le manque de sécurité dans la région du Sahel sont attribués à l’injustice, à la marginalisation, au sous-développement, à l’absence d’éducation et au chômage des jeunes

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a indiqué que les pays du Sahel n’avaient reçu que 18 millions d’un montant total de 414 millions d’euros précédemment promis au soutien du déploiement de la force conjointe du G5 Sahel lancée l’an dernier pour lutter contre le terrorisme dans la région.

Les critiques de cette initiative affirment que s’il est important de lutter contre le terrorisme dans la région, le manque d’opportunités économiques pour la population compromet les objectifs de développement du G5 et en matière de sécurité.