envoyer-information-proposer-article-bandeau-pub-adoxa-media-alternatif-reinformation-droite

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

MALAISE : le rappeur Médine, qui appelle à « crucifier les laïcards », en concert au Bataclan.

non au rappeur islamiste medine au bataclan - petition

Le rappeur Médine se produira à deux reprises en octobre 2018 au Bataclan, haut lieu de la tragédie meurtrière lors des attentats islamistes de Paris.
Avec cette programmation dans ce lieu très symbolique du terrorisme islamiste, on atteint le comble de l’indécence et de la soumission.

La direction du Bataclan avait reussi l’exploit de refouler des membres du groupe de rock « Eagles of death métal » pour des propos jugés polémiques en 2016.
Doit-on rappeler que c’est ce groupe qui jouait sur scène la nuit de l’attentat du 13 novembre 2015 ? À l’aune de cette première prise de position assez indécente, la programmation du rappeur Médine dans cette salle de spectacle dont on peut d’ailleurs s’étonner que d’aucuns ne puissent encore y prendre quelque plaisir, est scandaleuse. L’artiste est en effet connu pour ses paroles particulièrement violentes, souvent au nom de l’Islam.

Si la liberté d’expression est un droit qui ne doit pas être remis en cause, sa venue au Bataclan est un symbole choquant, un nouveau coup porté à la mémoire des victimes et à leur famille.
Ainsi, comme le rappelle le media RT France, le rappeur Médine avait-il écrit une chanson, « Don’t laïk » (non laïque), peu après la tragédie de Charlie Hebdo en janvier 2015, dans laquelle il tenait des propos extrémistes et agressifs : « Crucifions les laïcards comme à Golgotha », « si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante », « Marianne est une femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles », « J’mets des fatwas sur la tête des cons », etc.

Le chanteur rejette d’un revers de main ces accusations en évoquant un pamphlet musical contre les djihadistes, ce qui semble très difficile à accepter au regard de son combat ultra-réactionnaire et communautariste qui transpire dans la majorité de ses textes.
Et comment expliquer, autrement que par l’envie de provoquer ou de jouer sur l’ambiguïté, qu’il arbore fièrement ce t-shirt « Jihad » dont il a fait un business ? Sa chanson « Jihad » auquel ce vêtement fait référence est plutôt pacifiste, mais pour qui ne la connaît pas, ce t-shirt est plus que choquant et agressif.

J’ai lancé une pétition circule sur la plateforme change.org pour demander préfet de police de Paris et au directeur Bataclan d’interdire ce concert ou d’en annuler la programmation dans ce lieu où des dizaines de personnes ont été lâchement assassinées.
Alors que des familles de victimes portent plainte pour non-assistance à personnes en péril, inutile d’ajouter de l’indécence à la douleur qui règne dans ce lieu.
Par respect pour les victimes et leurs familles ainsi que tous ceux qui en France ont souffert, souffrent et souffriront encore du terrorisme islamiste, ces concerts ne peuvent décemment se tenir au Bataclan.

One thought on “MALAISE : le rappeur Médine, qui appelle à « crucifier les laïcards », en concert au Bataclan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

top 30 des personnalités VRAIMENT préférées des Français- classement pas jdd -adoxa - voter - sondage - 2019homme femmes droite