Soutenir aDOxa
Immigration

Nick Conrad appelle à « pendre les Blancs » : pas d’incitation à la haine raciale pour les juges

Le rappeur Nick Conrad, qui a fait scandale avec sa chanson dans laquelle il disait « Pendez les Blancs », que notre média Adoxa a été le premier à réveler, n’est pas poursuivi pour incitation à la haine raciale alors que la loi punit ceux qui provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une race.

« Une distanciation grâce à l’art »

La qualification retenue par le parquet de Paris contre Nick Conrad est la « provocation publique à la commission d’un crime ou d’un délit ». Noëlle Lenoir, ancien membre du Conseil constitutionnel, a dénoncé publiquement une omission. Pour elle, Nick Conrad devrait être poursuivi pour incitation à la haine raciale. La défense du rappeur a invoqué « une distanciation grâce à l’art ».

Deux poids, deux mesures

Cette affaire apporte un démenti cinglant à l’idéologie qui prétend que les Blancs sont systématiquement des oppresseurs de minorités. Pour cette doxa, le racisme anti-Blanc ne peut pas exister et seuls les Blancs peuvent être racistes. Le « deux poids, deux mesures » découle de ce positionnement idéologique. Les uns sont accablés en raison de leur race et les autres exonérés en raison de leur race. Il n’y a rien de politiquement correct dans l’idéologie qui se prétend, sans modestie, politiquement correcte. Elle est, en réalité, moralement condamnable et politiquement antirépublicaine. Elle appelle sans vergogne à des discriminations qualifiées de « positives ». Mais elles ne sont pas positives pour ceux qui les subissent (par exemple, les hommes blancs de plus de 50 ans).

Ce rappeur a au moins le mérite de montrer les conséquences de la propagande que nous subissons depuis cinquante ans. Cette idéologie est un cadeau de la gauche libérale américaine des années 60 qui s’est implantée dans les esprits des gauchistes européens. Les Européens de l’Est sont libérés de la propagande communiste. À quand la libération pour les Européens de l’Ouest ?

Jean-Luc Tari sur Boulevard Voltaire

Rédac chef d’aDOXA ● Libéral-conservatisme | Identité | Résilience territoriale

3
Poster un Commentaire

avatar
500
2 Auteurs du commentaire
Vincelemarchand Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Nick Conrad appelle à « pendre les Blancs » : pas d’incitation à la haine raciale pour les j…: […]

lemarchand
Invité
lemarchand

Oui mais Zemmour n’est pas fils de diplomate ?

Vince
Invité
Vince

Bel article. Triste réalité. Mais heureusement de plus en plus de gens ouvrent les yeux. Espérons que ce ne soit pas trop tard… Tout le monde en Europe réclame des leaders et gouvernements forts, voire plus, dictatoriaux, mais dans le bon sens, juste pour mettre fin à toutes ces conneries. Après tout nos sociétés ont dépassé le stade de bien-pensance pour atteindre le fascisme !
Le dernier paragraphe est très juste. C’est encore pire aux US.

Et le traitement de Zemmour est écœurant !!!