envoyer-information-proposer-article-bandeau-pub-adoxa-media-alternatif-reinformation-droite

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Nick Conrad se dit victime de racisme et de harcèlement après avoir appelé à «tuer les bébés Blancs»

Après avoir insulté la France, appelé à tuer les bébés blancs, le prétendu chanteur Nick Conrad se plaint d’être victime de racisme et de harcèlement dans son nouveau clip tourné à bord d’une berline de location. Il y exprime à nouveau sa haine contre la France dont il qualifie les habitants autochtones de «bande de petites pleureuses».

Enfin, le chanteur se compare à des personnages historiques comme Toussaint l’ouverture.

Dans son premier clip auto produit, Nick Conrad, racaille issue de la petite bourgeoisie, avait proféré des horreurs qui sont restées impunies.

«Je rentre dans les crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents.»

Le rappeur avait écopé d’une simple amende de 5000 euros avec sursis pour provocation au crime, et non pas à la haine raciale comme le bon sens l’aurais commandé.

Quelques mois plus tard, Nick Conrad récidivait. Dans un clip publié au printemps 2019, le pseudo rappeur «brûle la France», étrangle une jeune femme blanche et fait l’apologie du terrorisme.

Le directeur de la publication d’Adoxa Grégory Roose demandait, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la déchéance de nationalité pour cet individu dont la haine incommensurable ne semble toujours pas, pour l’heure, être sanctionnée par la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

promotion PENSEES interdites livre - gregory roose - chroniques de la france baillonee(1)