BANDEAU LIVRE Pensées interdites chronique france baillonnee remigration essai critique progressisme communautarisme islamisme feminisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

OFFICE NATIONAL CONTRE LA HAINE : INSTRUMENTALISATION DE L’ANTISÉMITISME PAR LE POUVOIR MACRONIEN

La profanation du cimetière juif de Westhoffen où 107 tombes ont été maculées de croix gammées, a semé la consternation en Alsace où une série d’actions similaires ont été perpétrées ces derniers mois. Christophe Castaner a saisi cette occasion pour annoncer la création au sein de la gendarmerie d’un « office national de lutte contre la haine » (dont il faudra définir les contours) qui sera notamment chargé de cette enquête. Outre le fait que notre législation concernant la lutte contre l’antisémitisme est déjà suffisamment pourvue, cette décision évoque évidemment des arrières pensées politiciennes voire électoralistes évidentes de la part d’un calculateur politique comme Christophe Castaner.

En effet, les citoyens ont déjà à leur disposition tout un arsenal législatif leur permettant de contre-attaquer. Deux infractions en matière d’antisémitisme figurent dans le Code pénal et la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, le délit de diffamation et le délit d’injure avec une connotation antisémite. Il existe une troisième infraction, peut-être un peu moins connue, qui est la provocation à la haine raciale, dont l’antisémitisme fait partie et enfin une quatrième et dernière infraction qui est également punie par le Code pénal, le négationnisme issu de la loi Gayssot de 1990. De plus, la loi contre les contenus haineux sur Internet destinée à retirer certains contenus haineux sous 24 h des réseaux sociaux, plates-formes collaboratives et des moteurs de recherche sera examinée par le Sénat dans le courant du mois de décembre.

Toute profanation de cimetière qu’il soit juif, chrétien ou musulman est abjecte par nature évidemment, mais cet effet d’annonce prêterait presque à sourire si le sujet n’était pas si grave. Car oui, il y a bien une résurgence de l’antissémitisme en France qu’Emmanuel Macron lui-même constate et déplore, une « résurgence sans doute inédite depuis la seconde guerre mondiale ». La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) nous indique qu’après deux années de baisse en 2016 et 2017, le nombre de faits à caractère antisémite a fortement augmenté en 2018 (+74%). S’agissant des faits à caractère raciste et xénophobe, une baisse de 4,2% a été constatée et les actes antimusulmans atteignent cette année leur plus bas niveau depuis 2010. Faute de données chiffrées sur la religion des auteurs d’infractions antisémites, force est de constater que si la haine des juifs n’est pas propre aux musulmans, elle est particulièrement répandue chez les Français de cette confession. Aujourd’hui, l’antisémitisme n’est pas l’apanage, loin s’en faut de l’extrême droite, mais le fait de l’extrême gauche et des islamistes. Mais le déni reste la règle parmi les intellectuels complaisants et aveugles à l’antisémtisme musulman que l’on peut qualifier d’islamo-gauchistes. Sous la pression des députés de LFI, une commission d’enquête parlementaire sur les groupes d’extrême droite à été mise en place… mais pas sur les groupes d’extrême gauche comme par exemple les black bloc. Si ce n’est pas du déni parlementaire !

Alors quel est le but de la création de cet office national ? Rassurer la communauté juive, probablement. Mais la volonté réelle de lutter contre ce phénomène issu de l’islam radical le serait encore plus. Des actes, des actes…En réalité, la ficelle est un peu grosse. Il s’agit bien évidemment de laisser penser et d’essayer de prouver que les auteurs de ces actes sont des groupes d’extrême droite qu’il faut mettre hors d’état de nuire et d’ensuite essayer de faire le parallèle avec le Rassemblement national. On se souvient d’Emmanuel Macron allant se recueillir à Oradour-sur Glane durant la campagne présidentielle, tout en mettant en garde contre le retour de la peste brune… On se souvient de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990, les accusations proférées contre le FN et Jean-Marie Le Pen, alors que les auteurs étaient des enfants de la bourgeoisie locale. Et s’il s’agissait pour Westhoffen d’une provocation d’islamistes radicaux ? Castaner pourrait bien s’en mordre les doigts. A moins qu’il ne cherche à instrumentaliser également la gendarmerie qui de toute façon risque fort de se trouver accusée soit de racisme anti-musulman, soit de laisser-aller et de travestir la vérité.

3 thoughts on “OFFICE NATIONAL CONTRE LA HAINE : INSTRUMENTALISATION DE L’ANTISÉMITISME PAR LE POUVOIR MACRONIEN

  1. Castaner se précipite pour la profanation d’un cimetière juif , très bien ! mais il serait temps qu’il prennent conscience que les profanations de tombes sont de plus en plus sur les cimetières chrétiens et même dans le plus petit village !
    Des croix gammées , c’est inadmissibles ! mais quand nos tombes sont ouvertes , les pierre tombales explosées , et les croix en morceaux , c’est également inadmissible et que la majorité des profanations ont lieux dans nos cimetières où Chrétiens et Athées reposent !
    Monsieur Castaner , le peuple Français ne se composent pas uniquement de juifs , mais il y a aussi des chrétiens et des athées , et il paient votre salaire ( très élevé ) et ils aimeraient aussi avoir un peu de votre considération pour leurs morts !

  2. On ne  »voudrait » identifier  »officiellement  » les personnes directement impliquées puisqu’il serait  »dangeureux » et suicidaire de le faire savoir surtout pour une autorité politique. On ne connait pas les sombres desseins derrière toutes ces  »incidents »………………alors tout est possible à penser……… du réel ..à ..l’invraisemblable !!!!!!!!!

  3. le macron ne sait plus quoi inventee pour recolter des voix , tout le monde sait que c est sous ses ordres que les profannations ons lieux ce sont ses millices qui sont les auteurs de tout les degats?macron avec l aide des mondialistes et des banquiers ont trop a perdres a l approche des elections alors tout les moyens sont bons/ sont but est que les francais s entretuents? est se divisents :il faut reste unies contre sa politique et les racailles en marches?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pensées interdites gregory roose pop ump amazon boutique dedicace remigration islam grand remplacement progressisme feminisme communautarisme

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !