Culture

Paul Albert Laurens – Catching waves (fin XIXe siècle)

Catching waves est une toile réalisée par le peintre français Paul Albert Laurens vers la fin du XIXe siècle.

Élève de Fernand Cormon et de Jean-Joseph Benjamin-Constant à l’école des Beaux-Arts de Paris, il est le fils aîné de Jean-Paul Laurens. En 1891, il obtient la seconde place au prix de Rome. Dès cette date, il expose régulièrement au Salon des Artistes français. En 1898, il devient professeur de dessin à l’école polytechnique.
Signalé comme portraitiste, il a participé avec son père et Benjamin-Constant à la décoration de l’Hôtel de ville de Toulouse.

Les remous de la mer miroitaient dans ta robe.
Ton corps semblait le flot traître qui se dérobe.
Tu m’attirais vers toi comme l’abîme et l’eau ;
Tes souples mains avaient le charme du réseau,
Et tes vagues cheveux flottaient sur ta poitrine,
Fluides et subtils comme l’algue marine. 

  • Renée Vivien (1877-1909), extrait de « Naïade moderne », Études et Préludes (1901)

 

 

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de