Economie

Privatisation d’ADP : les oligarques post-soviétiques sont aux commandes

Bruno Lemaire, une nouvelle fois, a voulu enfoncer le clou : la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) aura lieu et le fruit de cette vente au secteur privé “ira abonder un fond pour l’innovation”.
Un petit rappel historique qui concerne la Russie me vient immédiatement à l’esprit.


Nous étions en 1991. L’URSS avait été envoyée ad patres, et seul restait un pseudo chef d ‘Etat à moitié du temps ivre, qui bradait le capital soviétique à quelques copains. Il s ‘appelait Boris Eltsine.
Tous les domaines économiques étaient concernés : armement, mines, industries lourdes et manufacturières, industrie automobile, audiovisuel, transport aérien etc.


Ses copains de jeu s’appelaient Boris Abhramovitch Berezovski, Alexandre Smolensky, Mickael Borissovitch Khodorovsky (Groupe Ioukos) etc…Ils étaient jeunes, ambitieux et dénués d ‘éthique au point de vouloir piller le patrimoine soviétique aux dépens de millions de citoyens russes laissés au bord de la route. Ils allaient constituer des fortunes colossales qui se chiffreraient en milliards de dollars (pas de roubles) en rachetant à vil prix le patrimoine et les infrastructures construites au fil des siècles par une des plus grandes puissances mondiales. On connait la suite. Règne de la mafia, chaos généralisé et augmentation substantielle de la pauvreté.
C‘est Poutine qui a sifflé la fin de la partie en rappelant aux oligarques que le patron en Russie, c ‘était lui, nonobstant leurs immenses fortunes.

Aujourd’hui la France se retrouve quasiment dans la même situation mais c ‘est un ancien banquier de chez Rotschild qui est aux manettes. Ceux qui ont permis l’accession au pouvoir de Macron veulent leur part du gâteau. Les oligarques de la macronie sont connus. Ils veulent maintenant opérer un retour sur investissement grâce à leur candidat-poulain. ADP et la Française des jeux leurs sont servis sur un plateau d’argent.
Dans les faits, l’État va privatiser un monopole naturel (les aéroports aux Etats-Unis sont publics) ce qui interroge plus d’un observateur.
Ce groupe, de surcroit rapporte de l’argent à l’Etat chaque année (600 millions d ‘euros chaque année), chose assez rare pour un groupe public, ce que ne manque pas d’observer la Cour des Comptes. ADP constitue aussi la première « frontière » du pays ce qui pose clairement un problème de souveraineté.


Pour finir, le prix de vente public estimé (9 milliards d ‘euros) est largement minoré selon les experts ce qui laisse supposer “un arrangement entre amis”…

En conclusion, on pourrait dire que les français assistent impuissants à la mise en coupe réglée de leur pays.
Poutine, jadis, a mis fin à cette situation d’une manière claire et franche en mettant les oligarques au pas.
Nous espérons qu’un tel personnage pourra d’ici peu, faire de même en France.
Pour cela, une seule solution : chasser le syndicat d ‘intérêt LREM du pouvoir à chaque élection et militer pour que l’idée nationale prenne le dessus dans le débat.

Dont acte.


Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !