proposer un article pour Adoxa infos
Histoire

Qui a tué Pablo Escobar ?

qui a tué pablo Escobar -3 theories - adoxa

Cette année marque le 25e anniversaire de la mort de Pablo Emilio Escobar Gaviria, le plus tristement connu des narcoterroristes de tous les temps. Cet assassin, chef du cartel de Medellín, est décédé dans la ville où il est né, le 2 décembre 1993 à l’âge de 44 ans, d’une balle dans la tête alors qu’il fuyait les autorités et ses ennemis. Cependant, les circonstances de sa mort restent un mystère. Qui a tué Escobar ? 3 versions s’affrontent. 

25 ans plus tard, sa mort fait toujours parler car on ne sait toujours pas qui a tiré la balle qui a mis fin à ses jours. Il existe différentes théories, bien que la version officielle affirme que c’était le travail de la police colombienne. Selon cette version, c’est un policier qui a exécuté le baron de la drogue. La version que les autorités colombiennes continuent de défendre aujourd’hui affirme que le bourreau d’Escobar s’appelle Hugo Aguilar, commandant de police. Après la mort d’Escobar qui a marqué sa carrière dans les forces de sécurité colombiennes, il est devenu lieutenant-colonel puis député et, enfin, gouverneur de l’état de Santander.

Une opération officielle pour traquer Pablo Escobar

Cependant, la vie d’Aguilar n’a pas toujours été exemplaire, puisqu’il a été condamné en 2011 pour des liens avec les paramilitaires et en février de cette année, arrêté pour enrichissement illicite présumé. L’ opération qui a mis fin à la folie d’Escobar a été menée conjointement par la police, les forces armées et un groupe spécifique formé pour le traquer. En outre, la DEA (Drug Enforcement Administration) et le FBI ont aidé les forces colombiennes à retrouver le responsable du plus grand cartel de drogue du monde.

Pablo Escobar avait déjà été emprisonné des années auparavant par le gouvernement colombien, mais selon sa volonté et en imposant ses propres conditions. Une prison a été construite, la Catedral, qui n’avait que l’apparence extérieure d’une prison. C’était en fait un véritable manoir. Escobar y vivait avec ses hommes de mains, associés et ses assassins, et recevait fréquemment des visites de sa famille.

prison de pablo escobar-la catedral-adoxa
La Catedral, prison de luxe de Pablo Escobar

 

 Après sa sortie, Escobar a continué à narguer et menacer le gouvernement qui ne pouvait plus se permettre d’échouer. Sa traque et sa capture devenaient la priorité nationale. Avec la mort et l’emprisonnement de ses hommes de main, les forces du capo ont été considérablement affaiblies, l’obligeant à se cacher. Le Gouvernement colombien a profité de cette mauvaise passe du trafiquant de drogue pour empêcher sa famille de quitter le pays en la détenant dans un hôtel à Bogotá.

La nécessité d’emmener sa famille à l’étranger pour la protéger a amené El Patrón à commettre de nombreuses erreurs qui l’ont finalement localisées et tuées. Au cours de son existence, Pablo Escobar s’est fait de nombreux ennemis mortels. Il n’est donc pas surprenant que, plusieurs mois avant sa mort, une alliance de trafiquants ait été créée contre lui.

El Capo tué par ses anciens hommes de main ? 

Il existe donc un récit alternatif à la version officielle. Los Pepes était un groupe paramilitaire dirigé par les frères Castaño, anciens hommes du Capo, qui s’étaient fixés pour objectif de se venger en traquant et tuant Pablo Escobar.

La volonté farouche de supprimer Escobar a conduit les autorités colombiennes à établir et maintenir le contact avec Los Pepes malgré leurx activités criminelles. Ce faisant, ils envoyaient un message clair: tous ceux qui aideraient Escobar mourraient.

los-pepes-groupe-qui -a-traque-pablo-escobar
Los Pepes, terme dérivé de la phrase espagnole « Perseguidos por Pablo Escobar » (« Persécutés par Pablo Escobar ») pour désigner un groupe paramilitaire composé d’ennemis du baron de la drogue Pablo Escobar

 

Mais alors, qui a tué pablo Escobar. Los pepes ou la police colombienne ? Selon un livre sorti en 2014, Don Berna, membre des Los Pepes, raconte comment ce sont eux qui ont découvert El Capo et l’ont coincé. Il affirme que la balle qui a tué Pablo Escobar a été tirée par son frère Rodolfo. Dans une autre version, plusieurs membres de ce groupe formé contre Escobar ont affirmé que l’auteur du coup de feu était Carlos Castaño, l’un des dirigeants de los pepes.

Dernière version: Escobar s’est suicidé

Les proches de Pablo Escobar ont toujours défendu le suicide du narco, notamment son neveu Nicolás Escobar, témoin de l’exhumation de la dépouille de son oncle. Dans le crâne d’El Capo, on pouvait voir une balle dans le côté droit du visage, près de l’oreille, à gauche. Le tir a été effectué à une courte distance, ce qui contraste avec la version officielle. 

HugoMartínez , responsable du bloc de recherche, et HugoAguilar, nient avoir tiré un coup franc. Son fils, JuanPabloEscobar, a déclaré dans une interview que son père disait toujours que le téléphone « était synonyme de mort, car ils pouvaient facilement nous localiser ». Il leur dit que le jour de sa mort, il les a appelés si souvent qu’il en est venu à penser qu’il « voulait que la police vienne parce qu’il voulait mourir au combat, c’est aussi une façon de se suicider ».

Cette théorie est basée sur les slogans principaux du tsar de la cocaïne : « Je préfère une tombe en Colombie à une prison aux États-Unis ».

1
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

… [Trackback]

[…] Find More on on that Topic: adoxa.info/qui-a-tue-pablo-escobar […]