BANDEAU LIVRE Pensées interdites chronique france baillonnee remigration essai critique progressisme communautarisme islamisme feminisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

SFR boycotte Valeurs actuelles, accusé de relayer les propos de Zemmour

Valeurs actuelles est dans le viseur du  collectif anonyme Sleeping Giants. Ce groupe de cyberactivistes s’est spécialisé dans une forme pernicieuse de chantage et de harcèlement économique à la limite de la légalité. Toujours sous couvert d’anonymat, ses membres repèrent et interpellent les annonceurs dont les publicités apparaissent sur les sites qu’ils estiment non-conformes à l’idéologie progressiste dominante, qu’ils qualifient systématiquement d’extrême-droite, afin qu’ils les retirent.

Les membres de Sleeping Giants espèrent ainsi « taper au portefeuille » de ces sites qu’ils agressent. Récemment, le collectif avait utilisé Twitter pour interpeller les annonces de CNews et Paris Première sur la présence d’Eric Zemmour. Ils visent désormais Valeurs Actuelles.

« Partage systématique des propos d’Eric Zemmour »

« Nous avons longuement réfléchi avant de lancer cette nouvelle opération », précise une porte-parole anonyme. « Dans notre petit groupe, certains pensaient que Valeurs actuelles était simplement une publication avec une orientation politique marquée, qui de temps en temps commettait quelques « dérapages », dont certains sanctionnés par des condamnations tout de même », explique-t-elle.

« En nous y penchant de plus près, en lisant les articles publiés, en constatant par exemple le soutien et partage systématique des propos d’Eric Zemmour, nous nous sommes rendus compte que ce n’était pas ça. Nous ne savons pas si c’est récent, si cela s’est amplifié ces dernières années ou ces derniers mois, mais la plupart des articles reprenaient telles quelles la rhétorique, les théories complotistes, l’intolérance et l’accumulation de faits divers orientés que nous n’avions rencontrés que sur les pires blogs extrémistes », explique l’activiste, qui s’exprime courageusement sous un nom d’emprunt (Rachel), à 20 minutes .

Ainsi, Red by SFR vient d’annoncer sur Twitter, après avoir été interpellé par un internaute dont le message n’a été partagé que quelques dizaines de fois, qu’ils  » vont faire le nécessaire afin de ne plus faire apparaître nos publicités  » sur Valeurs actuelles.

Les lecteurs d’Adoxa et toutes les personnes attachées à la liberté d’expression et au pluralisme sont invités à contacter Red by SFR pour leur demander des explications sur leur boycott de Valeurs Actuelles. Il en va de même de nombreuses autres marques qui ont bloqué le magazine et que Valeurs fait apparaître sur un « mur de la honte« .

9 thoughts on “SFR boycotte Valeurs actuelles, accusé de relayer les propos de Zemmour

  1. Faites comme j’ai résilié sfr en leur laissant une ardoise. Mais avant de le faire trouvez un autre opérateur parce que vous serez sur liste noire et plus possible d’ouvrir un compte. Sfr est un repaire d’arabes il n’y a qu’à se rendre dans leurs points de ventes pour s’en rendre compte et la clientèle va avec…

  2. Merci pour l’info.
    Je suis en train de changer d’opérateur.
    J’exclue donc cette société.
    Reste 3 opérateurs, si vous apprenez qu’il y a un autre qui préfère écouter les terroristes de la pensée. Dites le nous rapidement.
    Je suis sur que les clients pèsent plus que ces malfaisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pensées interdites gregory roose pop ump amazon boutique dedicace remigration islam grand remplacement progressisme feminisme communautarisme

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !