proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

«Sur les Champs-Elysées, c’est la peste brune qui a manifesté, pas les Gilets jaunes»,

Alors que les médias et le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, confondent volontairement le mouvement pacifique des gilet jaunes avec les quelques casseurs d’extrême gauche présents dans cortège parisien du 24 novembre, le ministre de l’action publique, Gérald Darmanin, vient rajouter de l’huile sur le feu.

Lors de son passage dans l’émission Le grand jury de RTL le 25 novembre 2018, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a de nouveau atteint le point Godwin en comparant les milliers de Français venus manifester leur désarroi, toutes orientations politiques confondues, à la «peste brune», en référence à la montée du nazisme.

La stratégie assumée du gouvernement, qui tire des ficelles de plus en plus grosses, est de positionner Emmanuel Macron, pseudo-progressiste, en sauveur d’une Europe prétendument menacée par la montée des fascismes.