Lors de son discours devant le Parlement de Strasbourg le 13 novembre 2018, la chancelière allemande est venue prendre le relais du président français afin « d’élaborer une vision permettant d’arriver un jour à une véritable armée européenne ». Allant