Le président brésilien élu Jair Bolsonaro, que la presse internationale accuse de racisme, de xénophobie et d’appartenir à l’extrême droite, a déclaré la semaine dernière que les réfugiés vénézuéliens qui arrivent dans le pays fuient une dictature et que le