A la Une

Théo lance une association contre les «violences policières»

Théo, qui avait été vigoureusement arrêté par la police alors que celui-ci refusait de se soumettre à un contrôle, avait été blessé à l’anus, ce qui a fait couler beaucoup d’encre il y a 2 ans.

Deux syndicats de police ont estimé depuis que Théo « a menti sur les faits », après la diffusion en janvier 2018 de la vidéo de l’interpellation du jeune homme.

Fin septembre 2018, Théo était mis en examen. Il serait impliqué dans des détournements d’aides publiques, affaire qui a déjà valu une mise en examen à son frère aîné Luhaka.

1
Poster un Commentaire

avatar
500
1 Auteurs du commentaire
Terence Ravez Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Terence Ravez
Invité
Terence Ravez

Je ne pense pas que Macron ai eu le culot de peindre ou d’enlever les peintures du plafond étant donné que cela doit valoir une fortune ils ne sont là que pour 5 ans ce serait de la folie