La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions
Actualités

Trump appelle les Nations Unies à « démanteler la production de drogue » à l’échelle mondiale

inscription newsletter adoxa info
donald-trump-declare-la-guerre-au-trafic-de-drogue-onu-colombie-mexique

Donald Trump , président des Etats-Unis, a lancé ce lundi un appel à la coopération internationale pour « démanteler la production de drogue » et « lutter contre l’épidémie » de la dépendance qui a déjà coûté la vie à des millions de personnes dans le monde

« Nous devons tous travailler ensemble pour démanteler la production de drogue et mettre fin à la dépendance », a déclaré M. Trump lors d’une réunion de dirigeants internationaux sur le problème de la drogue au siège de l’ONU. Les représentants de 130 pays ont participé à cette brève action et ont signé un document dans lequel ils s’engageaient à développer des « plans d’action nationaux » dans la lutte contre la drogue.

« Notre appel à l’action est simple: réduire la demande de drogues, couper l’approvisionnement en drogues illicites, élargir le traitement (aux toxicomanes) et renforcer la coopération internationale », a expliqué M. Trump. « Si nous prenons ces mesures ensemble, nous pouvons sauver la vie d’innombrables personnes aux quatre coins du monde, et cela signifie des millions et des millions de personnes », a-t-il assuré.

Chaque jour, 175 morts par surdoses aux États-Unis

 

Le président a voulu à mettre la question de la drogue sur la table à l’ONU en raison de la crise de la dépendance aux opiacé qui provoque chaque jour 175 morts par surdoses aux États-Unis, selon les Centers for Disease Control and Prevention ( CDC). « Le fléau de la toxicomanie continue de faire trop de victimes aux Etats-Unis et dans le monde entier, et aujourd’hui, nous nous sommes engagés à lutter ensemble contre l’épidémie de drogue », a déclaré Trump.

« a production de cocaïne et d’opium a atteint des chiffres record, les décès dans le monde causés par la consommation de drogues ont augmenté de 60% entre 2000 et 2015 », a rappelé le président. Il a ajouté que les stupéfiants sont « liés au crime organisé, à la corruption et au terrorisme » et qu' »ils apportent un soutien financier à des cartels transnationaux violents ». En ce sens, il a défendu ses propres mesures pour «sécuriser la frontière» avec le Mexique, même s’il n’a pas mentionné le mur qu’il veut construire sur la frontière commune .

Politique, Écologie, Collapsologie, Identité, Islam, Société

Directeur de la publication d’Adoxa ● Libéral-conservatisme | Identité | Résilience territoriale. 

                                                                      

                                                                                 Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Adoxa est un nouveau média d’information généraliste. Pour vous proposer un contenu de qualité et régulièrement mis à jour, vos dons nous sont essentiels. Si notre ligne éditoriale et nos publications vous plaisent, n’hésitez pas à nous soutenir!

Soutenir aDOxa infos

La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de