Actualités

Un député allemand de droite (AfD) violemment agressé et laissé pour mort

Le chef du parti de droite AfD à Brême a été hospitalisé après avoir été violemment agressé et laissé pour mort par un groupe d’hommes cagoulés. La police présume qu’il a été agressé pour ses idées politiques.

Frank Magnitz, leader de l’ alternative pour l’Allemagne (AfD) dans la ville de Brême, a dû être hospitalisé lundi après avoir été agressé par un groupe d’hommes cagoulés et grièvement blessé.

https://twitter.com/JRochedy/status/1082567134125924353?s=19

La police allemande a indiqué que l’attaque avait eu lieu lundi après-midi sur une place du centre-ville de Brême, au nord-ouest du pays.

Les trois assaillants, qui n’ont pas été identifiés, avaient le visage couvert. La police soupçonne fortement que cette attaque relève de motivations politiques.

La police et le bureau du procureur de Brême ont ouvert des enquêtes. De même, les forces de sécurité ont demandé l’aide de toute personne ayant assisté à l’attaque.

Sur son compte Twitter, le député européen Nicolas Bay indique que l’agression a été commise par des milices d’extrême gauche.

https://twitter.com/NicolasBay_/status/1082578402941505536?s=19

La police allemande a demandé l’aide de quiconque aurait pu être témoin de cette agression qui a vraisemblablement un motif d’ordre politique.

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de