Polémique

Un policier anglais frappe une femme au visage lors d’une manifestation pour Tommy Robinson

Un policier anglais frappe une femme au visage, sans raison apparente, lors de la manifestation spontanée après l’emprisonnement de Tommy Robinson le 11 juillet à Londres.

Le militant français, Médecin identitaire, se trouvait sur place. «C’était la première manifestation non-déclarée à laquelle j’ai participé», déclare-t-il. «Violent thugs» signifie «violents voyous». Cette expression s’applique en effet à un policier qui frappe au visage une femme qui manifestait après l’emprisonnement de Tommy», conclut ce proche du militant identitaire anglais.

Tommy Robinson, 36 ans, a été reconnu coupable d’avoir enfreint l’interdiction de signalement en filmant et diffusant sur les réseaux sociaux les accusés du « gang des violeurs pakistanais » qui se rendaient à leur procès.

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook