A la Une

Un sénégalais met le feu à un bus avec 51 enfants en Italie

Un chauffeur de bus d’origine sénégalaise, mais naturalisé italien en 2004, a pris en otage une cinquantaine d’enfants dans un bus auquel il a mis le feu. «Personne ne descend, vous allez tous mourir».

Terreur dans un autobus scolaire sur la route provinciale 415 à San Donato Milanese (Milan). Le chauffeur , un Italien d’origine sénégalaise de 47 ans, Ousseynou Sy, qui devait ramener 51 enfants à l’école après une activité sportive en plein air, a à un moment donné changé de cap et, s’adressant aux élèves avec un couteau, a déclaré: « Nous allons à Linate, personne ne descend, vous allez tous mourir. »

À ce moment-là, l’un des élèves à bord a appelé les parents avec son téléphone portable, qui à son tour a alerté la police. Immédiatement, une série de points de contrôle ont été déclenchés lorsque les patrouilles ont atteint le milieu. À ce moment-là, le chauffeur a forcé le barrage des carabiniers, a percuté des voitures, puis a perdu le contrôle: le bus a ralenti avant de se retrouver contre le garde-corps.

Puis Sy a aspergé l’essence et a mis le feu à un briquet alors que les enfants étaient encore à bord. L’armée a réussi à sauver des enfants et les professeurs.

Le bilan est de douze enfants et deux adultes blessés.

Né en France de parents sénégalais le 2 juin 1972, il est citoyen italien depuis 2002. Il a travaillé pendant quinze ans en tant que chauffeur de la société Autoguidovie. Il a une ancienne épouse italienne et deux enfants âgés de 12 et 18 ans. L’homme qui avait déjà un casier judiciaire, a déjà été accusé de conduite en état d’ivresse et de harcèlement sexuel contre un mineur, rapporte Sénégal 7.

L’homme est accusé d’enlèvement, de massacre, de tir et de résistance. Il a admis la préméditation, c’est-à-dire avoir considéré le geste fait  » pendant des jours ». « Hier, il a acheté de l’essence et des serre-câbles » avec lequel, sur son ordre, les deux enseignants et le gardien avaient attaché les enfants aux sièges d’autobus.

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook