proposer un article pour Adoxa infos
International

Un terroriste anti-russe reçoit le prix de la liberté d’expression par l’UE

Créé à la veille de la chute de l’Union soviétique, le prix Sakharov, décerné chaque année par le Parlement européen, est censé récompenser la liberté d’expression, une sorte d’hommage du vice à la vertu.

Cette année, le Prix Sakharov échoit à Oleg Sentsov, cinéaste ukrainien anti-russe, moins connu pour ses films (deux courts-métrages et un long-métrage) que pour le projet d’attentat qu’il planifia en Crimée, après le referendum rendant la péninsule à la Fédération de Russie : arrêté en mai 2014, il a été jugé et condamné en août 2015 à 20 ans de réclusion.

Les deux autres finalistes étaient un opposant marocain aux troublantes connexions avec des groupes islamistes, ainsi que 11 ONG qui opèrent en Méditerranée pour aider des migrants à venir s’installer en Europe.

Autrement dit, à eux trois, les finalistes de cette année étaient assez représentatifs des errements de l’Union européenne : hostilité insensée contre la Russie, soutien à des opposants douteux dans des pays fragiles, promotion d’associations immigrationnistes.