proposer un article pour Adoxa infos
A la Une

Une internaute créé un compteur de gilets jaunes pour la manifestation du 24 novembre

Suite aux attaques du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner envers les gilets jaunes qu’il accuse de dérives violentes, dont il semble minimiser la souffrance et l’abnégation et le nombre de manifestants, un internaute a décidé de créer un site internet permettant à chaque gilet jaune de signaler sa présence à la manifestation du 24 novembre à Paris.

Avner Solal, un internaute très actif sur le réseau social Twitter, vient de créer un site internet, comptez-nous.info, permettant aux manifestants en gilet jaune d’indiquer leur présence à Paris le samedi 24 novembre 2018, même si la manifestation prévue place de la Concorde vient d’être refusée par les autorités.

Sur le site qu’il vient de créer, il annonce non sans ironie vouloir aider Christophe Castaner à compter correctement les gilet jaunes. Les chiffres annoncés par le ministre de l’Intérieur semblaient en effet nettement sous-évalués par rapport à ceux des syndicats de policiers présents sur place.

Aidons Castaner

à compter les Gilets Jaunes

Avner Solal, citoyen engagé qui ne représente aucun parti politique, explique le fonctionnement de ce tout nouveau site internet créé pour l’occasion : « le 24 novembre, cette page affichera un grand compteur qui indiquera le nombre de Gilets Jaunes
qui seront venus cliquer sur ce site pour dire qu’ils sont bien dans la rue à Paris ». Ce Français en colère invite ses compatriotes mécontent qui ont l’intention de revêtir un gilet jaune et de marcher sur Paris le 24 novembre 2018 à « venir sur ce site pour faire monter le compteur le plus haut possible contre les mensonges du Gouvernement et des Journalistes ».

Parce que l’on juge les autres d’après soi-même, Castaner prend les français pour des benêts.

Ses chiffres font rire tout le monde ? Rions les premiers, et faisons le rire jaune !

Et le créateur de ce compteur par et pour les gilets jaunes de conclure : « Ne laissez personne s’approprier votre colère, ne laissez personne vous récupérer. La France, c’est vous ! ».

Si n’importe quel gilet jaunes pourra cliquer sur ce site même s’il n’est pas présent à la manifestation parisienne, cette démarche permettra cependant d’évaluer le soutien populaire à ce mouvement de contestation sociale qui prend un parfum de révolte.