A la Une

Yassine Bellatar, le «frère» d’Emmanuel Macron, accusé de menaces de mort et de harcèlement moral

Le comique Yassine Belattar, nommé par Emmanuel Macron au Conseil présidentiel des villes, est accusé de menaces de mort et de harcèlement moral au travail, révèle Marianne.

Celui qui est fier de se dire «l’ami du président» de la République, habitué des insultes sur les réseaux sociaux, aurait menacé de mort l’ancien chef de file des Guignols, Bruno Gaccio, à qui il a proféré des menaces.

Il s’est mis à hurler, a promis de venir me tuer, ainsi que ma femme et mes gosses avant d’ajouter : ‘Je vais enc*** ta p*** de mère à Saint-Étienne' »

Yassine Belattar aurait menacé de tuer la femme et les enfants de Bruno Gaccio, ce dernier a donc décidé de porter plainte contre lui.

De son côté, Belattar confirme avoir un sérieux différend avec Bruno Gaccio, mais nie les insultes et les menaces envers sa famille. Par ailleurs une ancienne collaboratrice de Belattar a porté plainte contre lui pour harcèlement moral au travail.

Yassine Belattar est un habitué de l’agressivité des menaces et des insultes.
En septembre 2018, dans un Tweet adressé à Jean Messiha, haut fonctionnaire et cadre du Rassemblement national, le comique franco-marocain Yassine Belattar avait tenu en toute impunité des propos racistes et injurieux à son encontre.

1
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Source link […]