Confirmation puis refus de la certification de la victoire de Biden en Géorgie. Romney contre Trump : « Tentative de subversion de la volonté du peuple ».

- Advertisement -

Le président sortant des États-Unis, Donald Trump, tente par tous les moyens d’empêcher Joe Biden de remporter l’élection présidentielle du 3 novembre. Hier, la conférence de Rudolph Giuliani pour dénoncer « Les fraudes orchestrées par les démocrates et peut-être même par Biden » a été considérée par de nombreux analystes et collègues du parti comme « folle », « embarrassante » et « scandaleuse ».

Le Washington Post a également jugé que la décision de Trump de rappeler les politiciens et les fonctionnaires républicains du Michigan et d’autres États pour les convaincre de ne pas certifier que le résultat des élections était une tentative de coup d’État. Sa stratégie a été qualifiée d' »intrusion majeure dans la politique locale » par le New York Times et le Washington Post a parlé dans un article caustique d’une « subversion de la démocratie sans précédent ».

Cependant, la dernière tentative de Trump pour sauver son siège – peut-être aussi pour éviter les nombreuses enquêtes en cours contre lui ou sa famille – a été qualifiée de « désespérée » par les médias et les observateurs américains, mais elle bloque toujours la transition du président élu vers la démocratie.

Certains membres de l’équipe de Trump ont estimé que la conférence de presse de jeudi n’était pas une bonne idée, même s’ils ne l’ont pas interrompue et n’ont pas inscrit leur nom au procès-verbal pour la contester. D’autres responsables de Trump ont décrit l’effort de Giuliani comme peu sérieux. Depuis qu’il est devenu l’avocat personnel du président, Giuliani s’est heurté aux chefs de cabinet de la Maison Blanche.

Géorgie, le recomptage confirme mais nie ensuite la victoire de Biden.

La victoire de Biden en Géorgie n’est pas encore officielle. Le secrétaire d’État, Brad Raffensperger, a expliqué que le processus de certification du vote est toujours en cours et n’a pas été achevé comme annoncé précédemment. Le processus, a-t-il précisé, sera achevé à 17 heures, heure locale (23 heures en Italie). Si ce résultat est certifié, Biden aura accompli l’exploit de s’emparer d’un des bastions républicains traditionnels, un exploit que même Barack Obama n’a pas pu réaliser. Le dernier démocrate à l’avoir fait est Bill Clinton en 1992.

Le recours de Trump en Arizona et en Pennsylvanie

La campagne de M. Trump a de nouveau remporté de nouvelles défaites dans les tribunaux, les juges d’Arizona, de Pennsylvanie et de Géorgie ayant de nouveau rejeté comme infondées toutes les requêtes visant à bloquer la certification de Joe Biden comme vainqueur. En Arizona, un juge de l’État a rejeté, sans possibilité de recours, l’appel des républicains de Sato qui aurait reporté la date de certification des résultats, prévue pour le 30 novembre. Biden devrait gagner l’État par plus de 10 000 voix, ce qui en ferait le deuxième démocrate à remporter l’État en plus de sept décennies. Plus de la moitié des comtés de l’Arizona ont procédé à un recomptage post-électoral qui n’a révélé aucune, ou très peu, anomalie, selon le rapport du secrétaire d’État de l’Arizona, selon lequel il n’existe aucune preuve de fraude électorale systématique signalée par M. Trump. Même en Pennsylvanie, un juge a rejeté un nouvel appel de la campagne de Trump’s visant à invalider plus de 2 000 votes par correspondance pour des raisons techniques. Le juge fédéral géorgien Steven Grimberg, qui a été nommé par Trump, a non seulement jugé que l’appel déposé par l’avocat de Trump, Lin Wood, près de Trump, n’était pas fondé, mais il s’est également interrogé sur le moment de son action. « Je n’ai entendu aucune justification pour laquelle il a attendu de présenter ses preuves deux semaines après l’élection, à la veille même de la certification des résultats », a déclaré le juge, rappelant que le dépouillement du vote par correspondance a commencé en Géorgie il y a un mois.

Sénateurs républicains c. Giuliani, « Spectacle scandaleux, pas de preuves ».

« Ces conférences de presse débridées érodent la confiance du public. » Le sénateur républicain Ben Sasse critique donc le spectacle de l’avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, qui hier « avec ses copains n’aurait pas dû pousser les grands électeurs à ignorer leurs obligations certifiées par le statut : nous sommes une nation de lois et non de tweets ». Le sénateur du Nebraska, candidat républicain potentiel pour 2024, fait référence à la tentative de Giuliani de pousser les assemblées législatives des États à envoyer les grands électeurs pro-Alton au collège électoral. En ce qui concerne les accusations de fraude de Giuliani, Sasse a déclaré que « dans les salles d’audience, les avocats de Trump ont refusé à plusieurs reprises de soutenir l’existence d’un plan de fraude, car si vous mentez devant un juge, il y a des conséquences juridiques. Il a également rappelé qu’au Michigan Trump « a perdu par plus de 100.000 voix et que sa campagne a retiré 5 appels dans l’état par manque de preuves ».

Romney, « Tentative de subversion de la volonté du peuple ».

« Il est difficile d’imaginer une action pire et plus antidémocratique de la part d’un président en exercice » est le jugement sans équivoque de Mitt Romney, le seul sénateur républicain qui a voté pour la destitution de Donald…

L’ancien responsable de la sécurité des élections, Christopher Krebs, a qualifié la conférence de presse de « moment le plus dangereux et 45 minutes de télévision américaine »…

Christopher Krebs, le directeur de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency, nommé par Trump, que le président a licencié mardi après avoir déclaré publiquement que l’élection était sûre, a écrit sur Twitter : « Cette conférence de presse était la plus dangereuse de l’histoire américaine, avec 1 heure 45 minutes de télévision. Et peut-être le plus fou. »

Nyt, consultant Ivanka Trump dans le cadre de l’enquête sur la fraude fiscale

Les deux enquêtes distinctes de l’État de New York sur les allégations de fraude fiscale contre Donald Trump et son empire ont ciblé les millions de dollars déversés comme conseils payés aux conseillers, dont Ivanka Trump. Le New York Times écrit à ce sujet en citant des sources bien informées de l’enquête. Ces dernières semaines, des injonctions auraient été envoyées à l’organisation Trump pour qu’elle fournisse des documents concernant les montants téléchargés pour consultation. Dans la série d’articles publiés en septembre par le Times sur les déclarations d’impôts de Trump – qui prouvent que pendant des années le magnat n’a pas payé d’impôts et une année, entre 2016 et 2017, seulement 750 dollars – il est apparu qu’entre 2010 et 2018, 26 millions de dollars ont été téléchargés des impôts pour des projets de consultation. Parmi eux se trouvait la fille du président.
Ivanka, pour sa part, nie et attaque : « Cette enquête du New York Democrat est motivée à 100% par la politique, le désir de publicité et la colère. Ils savent très bien qu’ils n’ont rien et qu’il n’y a eu aucune violation fiscale : ces politiciens sont tout simplement impitoyables ». « C’est du harcèlement pur et simple », ajoute la fille du président, et conseillère, dans le tweet qui confirme indirectement la nouvelle de l’enquête par le journal.

Les dernières actus

La saison 3 de Light as a Feather est-elle arrivée? Quand va-t-il sortir?

Light as a Feather est une série Web à suspense en Amérique. Il est fait compte tenu de son livre sous le même...

Amazon Prime Gaming : Voici les nouveaux jeux gratuits, il y a aussi Battlefield 3.

Avec le début du mois de décembre 2020, une nouvelle vague de titres gratuits arrive sur Amazon Prime Gaming, le service d'abonnement qui, il...

De nouveaux indices sur la disparition d’un monolithe dans le désert de l’Utah

Sal Lake City, Utah - De nouveaux indices sont apparus concernant la disparition d'un monolithe étincelant dans l'Utah qui semblait fondre aussi mystérieusement qu'il...

Evan Peters, l’acteur qui a joué Quicksilver sur sa vie

Evan Peters est un célèbre artiste américain de cinéma et de télévision. Il a assumé des rôles de soutien dans des émissions de...

Doom Eternal : le titre sera également bientôt disponible sur Xbox Game Pass pour PC

Après avoir annoncé officiellement la date de sortie de la version Nintendo Switch de Doom Eternal par le biais d'un court métrage publié sur...

Pour continuer

De nouveaux indices sur la disparition d’un monolithe dans le désert de l’Utah

Sal Lake City, Utah - De nouveaux indices sont apparus concernant la disparition d'un monolithe étincelant dans l'Utah qui semblait fondre aussi mystérieusement qu'il...

La Maison Blanche demande à la FDA de se prononcer sur le vaccin COVID-19

Washington - Le directeur de l'agence chargée d'approuver les vaccins COVID-19 aux États-Unis a été convoqué à la Maison-Blanche mardi, le président Donald Trump...

Le président de la Réserve fédérale déclare que l’économie américaine a ralenti

Washington - Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que le rythme de l'amélioration économique s'était ralenti ces derniers mois et...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici