Les États-Unis ajoutent 3 254 autres décès dus au COVID-19

- Advertisement -spot_imgspot_img

Washington – Les États-Unis ont atteint mercredi 18.409.666 cas confirmés de coronavirus du SRAS-CoV-2 et 325.539 décès dus à la maladie COVID-19, selon le décompte indépendant de l’université Johns Hopkins.

Cela représente 3 254 décès de plus que mardi et 212 315 nouvelles infections.

L’État de New York reste le plus touché par la pandémie avec 36 876 décès, suivi du Texas (26 128), de la Californie (23 383), de la Floride (20 874) et du New Jersey (18 466).

Les autres États qui enregistrent un grand nombre de décès sont l’Illinois (16 842), la Pennsylvanie (14 440), le Michigan (12 415), le Massachusetts (11 887) ou la Géorgie (10 519).

En termes d’infections, la Californie totalise 1 983 215, suivie du Texas avec 1 629 147, de la Floride avec 1 234 399, de l’Illinois avec 918 070 et de New York avec 878 702.

Le bilan provisoire des décès – 325 539 – dépasse de loin la plus faible des estimations initiales de la Maison Blanche, qui prévoyait au mieux entre 100 000 et 240 000 décès dus à la pandémie.

Le président américain Donald Trump a revu ces estimations à la baisse et s’est dit confiant que le chiffre final serait plutôt de 50 000 à 60 000 morts, bien qu’il ait ensuite prédit jusqu’à 110 000 morts, un chiffre qui a également été dépassé.

L’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de l’Université de Washington, dont les modèles prédictifs de l’évolution de la pandémie sont souvent utilisés par la Maison Blanche, estime que lorsque M. Trump quittera ses fonctions le 20 janvier, 420 000 personnes seront mortes et 560 000 d’ici le 1er avril.

Les dernières actus

Pour continuer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici