Pour la Cour des comptes, le redécoupage régional décidé par François Hollande s’est passé « sans heurts mais n’a pas apporté, jusqu’à présent, de gains d’efficience ». Au lieu d’alléger les dépenses publiques, il les a au bas mot fait