BANDEAU LIVRE Pensées interdites chronique france baillonnee remigration essai critique progressisme communautarisme islamisme feminisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

DE MACRON À MERKEL, UNE ARMÉE SI PEU EUROPÉENNE…

Lors de son discours devant le Parlement de Strasbourg le 13 novembre 2018, la chancelière allemande est venue prendre le relais du président français afin « d’élaborer une vision permettant d’arriver un jour à une véritable armée européenne ».

Allant plus loin, Angela Merkel a prôné « la constitution d’un conseil de sécurité européen », avec « l’abandon du principe de l’unanimité ». En soi, cette perte par la France de la maîtrise de sa Défense nationale est déjà inacceptable. Mais il y a encore plus grave.

Dans la foulée, Madame Merkel s’est empressée de préciser « qu’il ne s’agirait pas d’une armée contre l’OTAN » mais, au contraire, « d’un bon complément de l’OTAN ».

On peut dès lors imaginer le pire : une armée qui n’aurait d’européenne que le nom, soumise pleinement et exclusivement au commandement de l’OTAN, c’est-à-dire des États-Unis, et qui accepterait d’engager les hostilités avec la Russie qualifiée un peu vite de « puissance ennemie »…

Cette situation ne peut durer. Les nations européennes ne veulent pas payer le prix du retour à une guerre froide que d’aucuns voudraient rallumer.

L’Europe de Macron et Merkel : voilà le véritable danger pour la paix !

 

Gilles Lebreton

3 thoughts on “DE MACRON À MERKEL, UNE ARMÉE SI PEU EUROPÉENNE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pensées interdites gregory roose pop ump amazon boutique dedicace remigration islam grand remplacement progressisme feminisme communautarisme

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !