proposer un article pour Adoxa infos
Actualités

La Chine promet d’envoyer plus de 10 millions d’étudiants dans des « zones rurales » d’ici 2022

L’objectif est « d’accroître les capacités [des jeunes], à répandre la culture et de promouvoir la science et la technologie », indique un document de la Ligue de la jeunesse communiste. Les anciennes bases révolutionnaires, les zones d’extrême pauvreté et les zones de minorités ethniques auront la priorité absolue, a-t-il ajouté. Certains parlent déjà d’un retour aux années sous Mao Tsé-toung.

La ligue de la jeunesse communiste chinoise a promis d’envoyer plus de 10 millions d’étudiants dans des « zones rurales » d’ici 2022, « pour accroître leurs capacités, propager la culture, promouvoir la science et la technologie ». L’information provient d’un document du Parti communiste chinois, cité jeudi par le journal Global Times.

L’objectif est d’amener dans les zones rurales les talents de ceux qui seraient autrement attirés par la vie dans les grandes villes, indique le document.

« Nous avons besoin que les jeunes utilisent les sciences et la technologie pour aider les campagnes à innover dans leurs modèles de développement traditionnels », a déclaré un responsable de la province du Hunan au quotidien anglophone.

NOSTALGIE DE LA RÉVOLUTION CULTURELLE?

Les étudiants devront vivre à la campagne pendant les vacances d’été. Les anciennes bases révolutionnaires, les zones d’extrême pauvreté et les zones de minorités ethniques auront la priorité absolue, selon la Ligue de la jeunesse.

Certains membres du réseau social chinois Weibo, cité par l’agence de presse AFP, ont rappelé le chaos de la révolution culturelle de 1966-1976, lorsque Mao Zedong a envoyé des millions de « jeunes intellectuels » dans des conditions souvent primitives dans les campagnes alors que les universités étaient fermées au cours de cette décennie.

Le président chinois Xi Jinping, connu pour sa nostalgie de l’ère Mao, a passé sept ans dans un village de la province pauvre de Xianxim dès l’âge de 16 ans, rappelle l’AFP.