Communautarisme

La justice relaxe douze étudiants anti-communautaristes accusés d’homophobie

Le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon a relaxé lundi douze étudiants accusés d’injures homophobes mais les a condamnés pour entrave à la liberté de réunion après la dégradation d’un stand LGBT en mai durant la journée de lutte contre l’homophobie dans la capitale vendéenne.

«Homopholie, ça suffit»

« Homo-folie, ça suffit » avaient scandé ces étudiants de l’Institut catholique d’enseignement supérieur (ICES) sur la place Napoléon, où un village associatif avait été monté le 18 mai à l’occasion d’une «journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie».

Lire la suite sur Le Progrès

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de

Adoxa est un média SANS PUBLICITE qui ne reçoit aucune subvention.

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien !




coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook