campagne de don 2020 adoxa financement aide soutien actif soutenir presse alternative reinformation independant journalisme

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

La justice relaxe douze étudiants anti-communautaristes accusés d’homophobie

Le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon a relaxé lundi douze étudiants accusés d’injures homophobes mais les a condamnés pour entrave à la liberté de réunion après la dégradation d’un stand LGBT en mai durant la journée de lutte contre l’homophobie dans la capitale vendéenne.

«Homopholie, ça suffit»

« Homo-folie, ça suffit » avaient scandé ces étudiants de l’Institut catholique d’enseignement supérieur (ICES) sur la place Napoléon, où un village associatif avait été monté le 18 mai à l’occasion d’une «journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie».

Lire la suite sur Le Progrès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.