Actualités

Le gouvernement britannique signe une demande d’extradition de Julian Assange

Le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, a annoncé aujourd’hui qu’il avait signé la demande d’extradition du fondateur de Wikileaks, Julian Assange, aux États-Unis, et qu’il appartenait maintenant aux tribunaux de décider.

« Hier [mercredi], j’ai signé et certifié l’ordre d’extradition qui sera présenté au tribunal demain [vendredi] », a déclaré le ministre à BBC Radio 4, ajoutant qu’il incombait au tribunal « de prendre une décision finale ».

L’Australien, détenu au Royaume-Uni, devrait comparaître devant un tribunal de Londres vendredi pour une audience préliminaire sur la procédure d’extradition, à la suite d’une demande formalisée mardi par les États-Unis.

Le verdict ne devrait être annoncé que dans quelques mois et le dernier mot revient au gouvernement britannique, qui peut décider d’appliquer ou non la décision de justice.

Julian Assange, 47 ans, est accusé par les États-Unis de plus de 20 crimes, y compris l’espionnage et la divulgation de documents diplomatiques et militaires confidentiels, passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 170 ans de prison, selon le quotidien Washington, Washington après .

Le fondateur de Wikileaks refuse l’extradition, arguant que ses actions « ont protégé de nombreuses personnes ».

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de