envoyer-information-proposer-article-bandeau-pub-adoxa-media-alternatif-reinformation-droite

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

Polémique. Comparer les Juifs à des insectes est autorisé par Twitter

Le leader de Nation of Islam, Louis Farrakhan, vient une nouvelle fois de créer la polémique en comparant les Juifs à des insectes par le biais d’un jeu de mots douteux publié sur le réseau social Twitter.

Cette polémique devrait en faire naître une autre, Twitter ayant refusé de suspendre son compte alors qu’il a récemment durci sa politique de modération et s’est engagé dans des purges régulières pour supprimer les faux profils et autres comptes toxiques de sa plate-forme.

L’agressivité et la parole raciste se libèrent sur les réseaux sociaux. Twitter et Facebook ont décidé de les limiter en censurant également, parfois abusivement, le compte de certaines personnalités souvent classées à droite.

Cependant, la règle du  » deux poids deux mesures » semble être appliquée, la critique de l’islam étant sévèrement réprimandée contrairement à celle d’autres religions.

On m’accuse d’antisémitisme. Mais je ne suis pas antisémite, je suis anti-termite.

Dans la nuit du 30 au 31 juillet 2018, Twitter a procédé à la suppression des milliers de comptes jugés toxiques, selon des critères flous, touchant en particuliers les utilisateurs classés à droite de l’échiquier politique dont certaines personnalités qui n’ont pas manqué de faire connaître leur mécontentement suite à cette purge ciblée.

Ce nouveau scandale, provoqué par l’absence de réaction de Twitter suite à ce message clairement antisémite, confirme les dysfonctionnements du système de modération de la plate-forme qui n’a pas suspendu le compte du dirigeant de Nation of Islam alors qu’il vient de comparer les Juifs à des insectes.

« On m’accuse d’antisémitisme. Mais je ne suis pas antisémite, je suis anti-termite », a lancé, satisfait de son jeu de mots douteux, le leader afro-américain de cette organisation religieuse musulmane.

« Supériorité des noirs sur les blancs »

Selon 20 minutes, le dirigeant musulman est un habitué des dérapages fréquents. A 85 ans, Farrakhan, qui prêche une « supériorité des noirs sur les blancs », n’en est pas à son premier dérapage raciste ou antisémite. Ses déclarations sont régulièrement épinglées par l’Anti-Defamation League, qui combat l’antisémitisme aux Etats-Unis.

Pour expliquer sa décision, Twitter a expliqué à BuzzFeed que sa nouvelle charte, qui doit interdire le langage « déshumanisant », n’était pas encore appliquée. Il serait temps.

Une justification bien légère quand on sait que le réseau social, dont le dirigeant assume l’orientation politique à Gauche de ses employés, a déjà supprimé des milliers de compte de manière quasi-arbitraire au motif qu’ils critiquaient régulièrement l’islam.

3 thoughts on “Polémique. Comparer les Juifs à des insectes est autorisé par Twitter

  1. Comparer le Juifs à des insectes est insultant.
    Mais insultant pour qui?

    « A 85 ans, Farrakhan, qui prêche une « supériorité des noirs sur les blancs » »
    Sur certains points, il a raison…mais à priori, manifestement pas sur le plan intellectuel!

  2. Ping : Istanbul Eskort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

top 30 des personnalités VRAIMENT préférées des Français- classement pas jdd -adoxa - voter - sondage - 2019homme femmes droite